Algérie: Sidi Bel-Abbès - Nécessité de valoriser le manuscrit

Sidi Bel-Abbes — Les participants à un premier colloque national sur le patrimoine intitulé "méthode scientifique et règles de travail dans la réalisation du manuscrit et sa diffusion", ouvert mercredi à l'université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès, ont insisté sur la nécessité de valoriser le manuscrit et sa mise à la disposition des intellectuels et chercheurs.

Les participants dont des universitaires du pays, des spécialistes en patrimoine et bibliothèques ont souligné l'importance de valoriser les efforts visant à préserver le manuscrit et l'utilisation des technologies pour sa large diffusion au profit des chercheurs.

Le président du colloque, Ammar Belaredj de l'Université de Sidi Bel-Abbès, a mis en exergue les moyens importants de restaurer le manuscrit avec le recours aux technologies de l'information et de la communication, soulignant que les moyens technologiques ont permis au chercheur d'acquérir et de traiter le manuscrit plus facilement.

Pour sa part, le directeur du Centre national du manuscrit, Belfakir Ahmed, a exposé les techniques de conservation du manuscrit et les méthodes de sa restauration, sa préservation, son indexation, son entretien et sa publication, pour les chercheurs.

Les travaux de ce colloque de deux jours se poursuivent mettant en exergue la recherche scientifique et le programme de publication du manuscrit, ainsi que les différentes expériences nationales et internationales dans le domaine de la réalisation de manuscrits.

Le premier colloque sur le patrimoine est initié par la faculté des sciences humaines et sociales de l'université "Djillali Liabès" de Sidi Bel-Abbès en collaboration avec le laboratoire des études dans la pensée islamique algérienne dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.