Bénin: Les nuages s'amoncellent au-dessus du pays

Dernier jour de campagne pour les candidats à la huitième mandature de l'Assemblée Nationale. Une période pré-électorale atypique où doutes et peurs se mêlent à l'indifférence. Reportage à Porto-Novo.

Encore quelques heures et ce sera la fin de la campagne électorale pour les législatives 2019. Porto-Novo est méconnaissable, comparé à ses habitudes d'effervescence en période électorale. Dans cette ville du sud, située à environ 30 km de Cotonou et fief du parti PRD, l'ambiance est lourde. Face aux tensions à peine voilées, les populations, entre peurs et déception, sont tentées par l'abstention.

Menaces du ministre de l'Intérieur

Des menaces pour empêcher le scrutin se sont multipliées et les inquiétudes ont été ravivées la semaine écoulée par le ministre béninois de l'Intérieur et de la Sécurité publique, par ailleurs candidat aux législatives, Sacca Lafia. "Je vais vous dire ceci", a-t-il déclaré. "Ceux qui promettent de brûler tout, seront brûlés les premiers. Ceux qui promettent de casser tout, auront des fractures multiples."

Le conseiller technique à la communication du Président de l'Assemblée Nationale et proche du PRD, Arimi Choubadé se dit indigné par la situation. "Ce n'est pas un ministre de l'intérieur qui prononce des sanctions. Et c'est à la justice d'être saisie. Il faut que l'acte soit commis. Moi je veux bien voir comment un ministre de l'Intérieur peut brûler ses citoyens, peut casser des citoyens à lui. C'est une abomination. La psychose actuelle est née de tout le processus. Il y a un problème. Il y a un viol des consciences. C'est la terreur. Vous parlez et on vous fait taire d'une manière ou d'une autre".

La situation ne laisse pas indifférente la communauté internationale. L'Union Africaine a dépêché une mission d'observation au Bénin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.