Madagascar: BNGRC - Suspicion d'abus dans l'utilisation des matériels attribués aux districts

D'après les requêtes parvenues auprès du secrétaire exécutif du Bureau national pour la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), le colonel Elack Olivier Andriakaja, des matériels distribués par cette institution au niveau de certains districts en cas de catastrophes ne sont pas utilisés dans ce sens.

Puisque ce nouveau dirigeant a fait l'une de ses priorités l'utilisation des matériels selon la volonté des donateurs, il annonce faire des descentes dans les districts concernés pour constater ce fait. Avec cette initiative, on espère que la nomination récente de cet officier supérieur à ce poste va apporter une grande amélioration dans la gestion de cette institution.

A une semaine de sa prise de fonction, il a déjà reçu des représentants des organismes nationaux et internationaux partenaires, collaborateurs techniques et financiers (PAM ; FID ; WWH ; OIM ; CRM ; CPC... ). Ces rencontres lui ont permis de renforcer les collaborations permanentes avec les différents partenaires qui devront se fonder sur la transparence totale dans la gestion des aides humanitaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.