Ile Maurice: «Justice à deux vitesses» - Des Agaléens hors d'eux

Comment expliquer cette différence dans le traitement infligé parmi les fonctionnaires ? C'est ce que peinent à comprendre des habitants d'Agaléga. En début de semaine, il n'y avait pas de Dornier pour l'évacuation sanitaire d'un des leurs. Du côté de l'administration de l'archipel, on leur a expliqué que le Dornier est en panne.

Sauf qu'aujourd'hui, jeudi 25 avril, un Dornier atterrira à Agalega à la mi-journée pour rapatrier le corps d'un sergent de police qui y est décédé. D'aucuns parmi les Agaléens déplorent ainsi cette «justice à deux vitesses» entre les fonctionnaires et eux.

De leur côté, les familles Henri et Clarisse se remémorent du triste épisode de février dernier. Elles n'avaient pas pu faire le déplacement à Maurice dans les temps pour les funérailles de leurs proches respectifs. La faute au Dornier, une fois encore.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.