25 Avril 2019

Gabon: Recherche agricole - Le Gabon à l'école de l'ISRA

Des chercheurs Gabonais à l'Institut Sénégalais de recherches agricole (Isra) pour bénéficier du savoir-faire aux fins d'atteindre l'autosuffisance alimentaire. Cette mission Gabonaise au Sénégal a démarré sa visite scientifique de trois jours avant-hier mardi, à Dakar, à la direction générale dudit institut.

Même si le Sénégal est encore loin d'atteindre son autosuffisance alimentaire, singulière pour la filière riz, force est d'admettre qu'il a fait un grand bond en avant ces dernières années ; surtout en matière de production de semences pré-base, d'homologation et de certification de plusieurs variétés de semences de riz et tant bien d'autres filières agricoles.

Un prérequis, doublé d'un acquis laisse espérer un avenir florissant pour l'agriculture Sénégalaise. Ces résultats forts appréciés au plan sous régional et africain ont amené les autorités Gabonaises, à travers leur ministère en charge de la recherche, à venir s'inspirer du savoir-faire de l'Institut Sénégalais de recherches agricoles (Isra).

C'est dans ce cadre que s'inscrit une visite scientifique d'une mission Gabonaise de trois jours au Sénégal. Elle a démarré avant-hier mardi, à la direction générale de l'Isra. Un moment de partage du savoir-faire, de visites de terrain et surtout d'explications.

Prenant la parole, Marie Joselle Pélagie Itsana, conseiller technique, chargé de la recherche scientifique au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique dira: «Notre gouvernement s'est fixé comme objectif d'atteindre l'autosuffisance alimentaire comme beaucoup de pays de la sous région à l'image du Sénégal. Et pour nous, venir apprendre du savoir-faire Sénégalais en la matière ne peut être que bénéfique». Abondant dans le même sens, sa compagne de mission Moukoumbi Yonnelle Déa, chargée de recherches Cames au Centre national de la recherche scientifique et technologique (Cenarest), de l'Institut de recherches agronomiques et forestières au Gabon dira : «de tous les pays comme la Côte d'Ivoire, le Mali... le cas du Sénégal nous paraît important. Nous apprécions positivement la démarche Sénégalaise à travers son Institut qui constitue la clé de voute d'une agriculture réussie. Et donc, nous devons tirer le meilleur de cette expérience pour atteindre l'autosuffisance alimentaire... ».

Pour le directeur scientifique de l'Isra, EL Hadji Traoré de souligner: «Nous venons de loin avec des efforts considérables, consentis pour arriver à ces résultats aussi onéreux scientifiquement. La recherche exige le temps, les moyens aussi financiers qu'en ressources humaines, mais également de la patience pour arriver à quelque chose de solide.

Et nous y sommes avec le soutien indéfectible des autorités politiques qui ont bien compris que le solide se bâti sur le temps, les moyens financiers et humains». Enfin, il dira: «Nous sommes résolus à partager avec vous durant ces trois jours notre savoir-faire et surtout vous faire comprendre les erreurs à éviter».

Gabon

Le vice-président et le ministre des Forêts limogés

Au Gabon le vice-président Pierre Claver Maganga Moussavou et le ministre des Forêts Guy Bertrand Mapangou… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.