ATPC en faveur de l'autonomisation des futurs négociateurs africains

24 Avril 2019

Nairobi — Le Cycle régional africain du concours de plaidoirie John H. Jackson, anciennement connu sous le nom de concours de plaidoirie ELSA sur le droit de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), organisé par la Kenya School of Law (KSL), se déroule en ce moment à Nairobi, est hébergé.

Vingt équipes universitaires représentant neuf pays africains à savoir, l'Éthiopie, le Kenya, le Lesotho, le Nigéria, l'Afrique du Sud, la Tanzanie, la Tunisie, l'Ouganda et le Zimbabwe participent au septième Cycle régional africain de la compétition.

Les étudiants discutent d'un problème fictif devant les juges qui constitueront un panel fictif.

Les quatre meilleures équipes de ce tour se rendront à Genève, en Suisse, en juin, où elles affronteront des équipes de tous les continents à l'OMC.

David Luke, Coordinateur du Centre africain pour la politique commerciale (ATPC), à la Commission économique pour l'Afrique, déclare : « ATPC et la CEA sont heureux de soutenir ce projet très important qui vise à autonomiser les futurs négociateurs africains. Les étudiants ont la possibilité de se mesurer aux étudiants en droit du monde entier et j'espère au final que ce concours les incitera à faire davantage ».

De nombreux pays africains rencontrent des défis majeurs dans l'application du droit commercial international à leur avantage. Ce n'est pas seulement dans le contexte de l'OMC mais aussi aux niveaux bilatéral et régional. À l'OMC en particulier, le manque d'expertise juridique en droit de l'OMC, la limitation des ressources financières et la crainte des pressions politiques et économiques des pays développés empêchent les États membres africains de participer activement à l'Organe de règlement des différends.

Le concours de plaidoirie John H. Jackson joue un rôle déterminant dans la sensibilisation et offre un apprentissage précieux ainsi qu'une expérience de mise en réseau aux participants et aux universités impliquées. Il s'agit d'une puissante activité de renforcement des capacités qui cherche à contribuer à l'éducation juridique, à favoriser la compréhension mutuelle, à renforcer le professionnalisme des étudiants en droit africains et à créer, à long terme, des experts en droit commercial.

Les accords commerciaux internationaux sont complexes et couvrent des questions économiques, techniques et juridiques interdépendantes. De nombreuses universités africaines, ne dispensent pas de cours de droit international dans leur programme d'études et le concours est donc opportun pour les étudiants en droit africains.

C'est dans ce contexte que ATPC, dans le cadre de ses efforts pour renforcer les capacités de l'Afrique en matière de droit commercial international, sponsorise les 20 équipes d'universités représentant les neuf pays africains.

Pour plus d'informations sur ATPC, veuillez consulter notre site www.uneca.org/atpc ou contacter :

Ms. Senait Afework

Associate Communication/Programme Management Officer

African Trade Policy Centre, Regional Integration Division

United Nations Economic Commission (ECA)

Addis Ababa,

Ethiopia

Email: afeworks@un.org

Twitter: @atpc2

Tagged:

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.