25 Avril 2019

Cameroun: Crise anglophone - Le gouverneur du Nord-Ouest menace de sanctionner les agents de l'Etat en fuite.

Les villes des régions anglophones - le foyer de la crise socio-politique qui secoue le Cameroun depuis novembre 2016 -, se vident chaque jour un peu plus de leurs habitants et mêmes des agents de l'Etat.

A Bamenda, depuis plusieurs mois, les services publics fonctionnent au ralenti. Plusieurs agents de l'Etat ont abandonné leur lieu de service . Ce qui inquiète les autorités locales.

Dans une note de service datant du 23 avril 2019, du gouverneur de la région du nord-ouest, Adolphe Lele Lafrique puisqu'il s'agit de lui, donne un délais de deux semaines à tout agent de l'Etat déserteur pour réintégrer son poste.

Cette réaction du gouverneur, Adolphe Lele LAfrique , intervient après avoir constater que les services de l'administration dont il a la charge fonctionnent au ralentiLa plupart des fonctionnaires dans certaines régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun ont quitté leurs postes de responsabilité sans en informer leur hiérarchie du motif de leur abandon de poste.

Depuis novembre 2016, les scènes de départ des régions anglophones sont observées aussi bien dans le sud-ouest que dans le nord-ouest. A Bamenda, des sources ont rapporté que des agences de voyage sont chaque jour prises d'assaut par les populations.

Toutes ces personnes, candidates au départ, témoignent de la même inquiétude à savoir la montée des violences dans les régions anglophones du Cameroun.

Cameroun

Crise anglophone - Un avocat de la défense de Sisiku Ayuk Tambe et compagnie enlevé ce jour à Bamenda

L'avocat Sang George a été enlevé par un groupe d'hommes non identifiés tôt ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.