Ile Maurice: Accident mortel - Un Deputy Headmaster blanchi

«C'est un cas triste impliquant une élève de six ans. C'est malheureux. Il est regrettable que cette petite fille était seule et a traversé la route dans un tournant à quelques mètres d'un passage clouté.

L'appelant avait fait de son mieux dans ces circonstances pour essayer d'éviter cet accident fatal», ont fait observer les juges Aruna Devi Narain et Gaytree Jugessur-Manna. Dans leur jugement rendu le mardi 23 avril dernier, les juges ont statué qu'il n'a pas été établi que la mort de cette élève était causée par un conducteur imprudent. Elles ont acquitté le Deputy Headmaster et ont annulé l'amende de Rs 80 000 et l'annulation de son permis de conduire que la magistrate du tribunal de Rodrigues lui avait imposées.

L'accident s'est produit sur la route Royale à Malabar à Rodrigues le vendredi 22 avril 2011 vers 13 h 45. Le fourgon du Deputy Headmaster, Joseph Frankilen Ah Keng, se dirigeait de Mont Lubin vers Petit Gabriel. Sa sœur et sa fille étaient en sa compagnie.

Le Deputy Headmaster a traversé un passage clouté et un arrêt d'autobus sur la gauche de la route. Soudain, une élève de six ans en uniforme avec son sac sur le dos a traversé la route devant le fourgon de gauche à droite.

L'appelant a fait une embardée sur la droite pour éviter l'accident. Mais la petite fille continuait à courir à travers la route. Le fourgon l'a heurtée. L'enfant a trouvé la mort à la suite de cet accident.

Dans son jugement, la magistrate à Rodrigues avait conclu que la petite fille n'était pas imprudente et qu'elle n'a pas connu une faute grossière. Par contre, elle a trouvé que le Deputy Headmaster qui conduisait son véhicule très vite était imprudent.

Les juges, eux, ne sont pas d'accord que le Deputy Headmaster était imprudent et que cette imprudence a causé la mort de l'élève. Le Deputy Headmaster était représenté par Me Ghansiam Bhanji-Soni, avocate.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.