Ile Maurice: Petit-Raffray - Des dépistages pour la Journée mondiale de la santé

Il vaut mieux prévenir que guérir. Pour la deuxième année consécutive, l'équipe dirigée par le chirurgien Awadhesh Kumar, qui travaille à la City Clinic et qui a sa consultation à Swastikam Road à Petit-Raffray, a organisé avec succès un camp de santé dans le cadre de la Journée mondiale de la santé.

L'événement a été organisé à la salle du conseil de village de Petit Raffray, en collaboration avec le conseil. «Les maladies non transmissibles telles que le diabète et l'hypertension sont en augmentation dans le monde. Notre but avec l'organisation de ces camps de santé est de sensibiliser la communauté à propos de ces maladies et de donner aux gens les connaissances requises en matière de santé pour qu'ils adoptent des modes de vie sains afin de prévenir l'apparition de ces maladies ou d'être en mesure de bien les contrôler une fois qu'elles sont installées. Les complications résultant de ces maladies sont des affections oculaires, cardiaques et rénales et peuvent être fatales si non traitées ou mal traitées.

La prévention, la détection précoce et le traitement des maladies non transmissibles peuvent réduire considérablement les risques de décès, de complications et améliorer la qualité de la vie. Il faut saluer la participation du conseil de village de Petit Raffray, ainsi que tous les bénévoles et les collègues qui ont contribué à faire de ce camp de santé un succès», a déclaré le Dr Kumar.

Tous les participants au camp ont obtenu une vérification de leur évaluation de risque cardiovasculaire, de leur indice de masse corporelle, de leur tension artérielle, de leur taux d'oxygène dans les poumons, de leur glycémie. Ils ont aussi été soumis à un électrocardiogramme, ainsi qu'à un examen oculaire. Ces consultations gratuites ont été organisées sur place par un panel de spécialistes en cardiologie, chirurgie générale, gynécologie, otorhinolaryngologie, ophtalmologie, dermatologie, diabétologie et les soins d'urgence. Plus de 400 personnes contre 175 l'an dernier, ont pris avantage de tous ces tests de dépistage gratuits.

«Ce fut une merveilleuse opportunité d'offrir un soutien médical à la communauté et à mes collègues de pouvoir sensibiliser à propos des maladies non transmissibles. De nombreuses personnes dépistées ont voulu savoir comment changer de mode de vie et comment gérer ces maladies non transmissibles», a ajouté le Dr Sundaresan Maiyalagan, anesthésiste et volontaire à ce camp de santé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.