Afrique de l'Ouest: L'INPG doit être une référence dans la sous-région (ministre)

Dakar — L'Institut national pétrole et du gaz (INPG) doit se donner les moyens de devenir une référence dans la sous-région ouest-africaine et au-delà, a souligné jeudi à Dakar, Cheikh Oumar Hanne, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

" L'INPG, est appelé à être une référence dans la sous-région, sur le continent africain et au-delà", a-t-il notamment déclaré à l'ouverture d'un Forum international organisé par l'institut sur "les parcours pédagogiques et professionnels dans l'industrie pétrolière et gazière".

S'exprimant devant les responsables de l'INPG, de diplomates, d'étudiants, et de responsables de compagnies pétrolières, il a souligné l'importance pour cet institut de ne pas de mettre en concurrence avec les universités et autres établissements supérieurs du pays.

"L'INPG vient compléter le dispositif déjà fonctionnel de l'enseignement supérieur public et privé et spécialisera des ingénieurs et techniciens déjà issus de notre système éducatif", a fait savoir Cheikh Oumar Hanne.

Il a rappelé les nombreuses conventions de partenariat liant l'INPG et d'autres établissements publics d'enseignement supérieur, notamment l'Ecole nationale d'administration(ENA), l'Institut des sciences de la terre (IST), l'Ecole polytechnique de Thiès, l'Institut polytechnique de Saint-Louis et l'Ecole supérieure Polytechnique de Dakar.

"L'enjeu maintenant est de sensibiliser la population du Sénégal dans son ensemble et particulièrement les élèves, les étudiants et toutes les catégories d'acteurs sur les métiers de l'industrie du pétrole et du gaz et les formations pour y accéder", a indiqué le ministre de en charge de l'Enseignement supérieur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.