25 Avril 2019

Sénégal: Cadre de vie dans les villes, gestion des déchets - Macky accelère le gouvernement

Les mesures de désencombrement enclenchées hier, à Dakar et Pikine (voir par ailleurs), viennent à point nommé. En Conseil des ministres qu'il a présidé hier, mercredi 24 avril 2019, le prédisent Macky Sall, appelle à la mobilisation sociale collective contre ce phénomène.

«S'agissant de la stratégie nationale consensuelle d'amélioration du cadre de vie des populations, le Chef de l'Etat a rappelé au Gouvernement, l'urgence et l'impératif d'intensifier les actions de mobilisation sociale collective, pour améliorer durablement le cadre de vie dans nos villes, notamment en luttant de manière hardie contre les nuisances et les encombrements de toute sorte», lit-on dans le communiqué du conseil.

Aussi, Macky Sall a-t-il indiqué au Gouvernement «l'urgence de réorganiser et d'optimiser le système de gestion des déchets solides urbains, notamment à Dakar et dans son agglomération».

Par ailleurs, il a demandé au Gouvernement de «redéfinir les modalités de la mise en œuvre préventive d'une politique de l'hygiène publique efficace. A ce titre, il a insisté sur la nécessité de renforcer significativement les effectifs et les ressources budgétaires du Service national de l'Hygiène», note la source.

EVALUATION PROSPECTIVE DE L'ACTE 3 DE LA DECENTRALISATION

Au sujet de l'évaluation prospective de l'Acte 3 de la décentralisation, le chef de l'Etat a fait savoir que «la territorialisation des politiques publiques demeure une option fondamentale de son mandat.

A ce titre, Il a demandé au Gouvernement d'engager dans le cadre du Dialogue national, des concertations avec toutes les parties prenantes, en vue d'évaluer, dans tous les domaines, le déploiement de la première phase de l'Acte 3 de la décentralisation; et de proposer des recommandations sur la seconde étape».

ARRETER LA VENTE ILLICITE DE BOISSONS ALCOOLISEES AU SENEGAL ET REVISER LES TEXTES Y AFFERENTS

La problématique de l'exposition des jeunes à des boissons alcoolisées n'est pas occultée. Le président Sall «a déploré la multiplication des fabriques et des lieux de vente de boissons alcoolisées dans plusieurs localités du pays, en dehors du cadre législatif e réglementaire, entrainant l'exposition des jeunes aux tentations et aux conséquences de l'usage de ces produits.

A cet effet, il a demandé au Gouvernement de déployer tous les moyens nécessaires pour arrêter la vente illicite de boissons alcoolisées sur l'ensemble du territoire national, et à réviser les textes y afférents».

Auparavant, il a rendu l'hommage de la nation au Général Lamine Cissé, et au Colonel Sidy Bouya Ndiaye, rappelés récemment à Dieu. Il a par ailleurs magnifié leur contribution au rayonnement du Sénégal et de sa démocratie.

Non sans adresser ses chaleureuses félicitations et ses vœux les meilleurs à la communauté chrétienne, à l'occasion de la fête de Pâques. Il a saisi cette occasion pour prier avec l'ensemble de la Nation, pour un Sénégal de paix, stable, prospère et solidaire.

Sénégal

La sécurité au cœur de la visite du ministre français de l'Intérieur

Lutte contre le terrorisme et les réseaux de passeurs clandestins, contrôle des frontières...… Plus »

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.