Angola: Six banques dominent le marché angolais

Luanda — Sx banques sur un total de 26 institutions financières dominent le marché bancaire angolais, avec un quota de 77%, a annonce le journal Mercado (Marché), dans son édition du 19 avril.

Il s'agit de la Banque d'Epargne et de Crédit (BPC), de la Banque Angolaise d'Investissement (BAI), de la Banque de Développement d'Angola (BFA, sigle en portugais), de la Banque Economique, de la Banque Millennium Atlântico (BMA) et de la Banque Internationale de Crédit.

Le journal "Marcado" souligne que les 20 banques restantes, y compris celles n'occupant pas un pourcentage, se disputent 23% du marché.

Selon les calculs du journal "Mercado", 11 établissements bancaires ont occupé même pas un pourcentage de la part de marché en 2018, sur la base des actifs des 26 banques opérant en Angola au quatrième trimestre de l'année dernière.

La source précise que parmi ces 11 instiyutions financières, il y a la Banque Commerciale du Sud, la Banque Commerciale Angolaise, la Banque Valor, la Standard Chartered Bank Angola, la Banque Commerciale de Huambo, la Banque Prestígio, la Banque Yetu, la Banque d'Investissement Rural, la Banque Kwanza Invest, la BAI MicroFinanças et la succursale de Luanda de la Banque de la Chine.

Suivant l'ordre, la BAI MicroFinanças et la Banque de la Chine occupent les dernières places du tableau de classement de la plus grande tranche du marché bancaire angolais, indique "Mercado.

La BMF a enregistré un actif de 14,8 milliards de kwanzas en décembre 2018, tandis que la succursale de la Banque de la Chine à Luanda, qui a débuté sur le marché en 2017, a fixé son actif à 8,1 milliards de kwanzas, dans la même période.

La source note que les 11 banques référencées constituent un actif inférieur aux actifs de la dixième plus grande banque opérant sur le marché angolais, la Banque Caixa Geral Angola (BCGA).

Selon le journal "Mercado", l'histoire de la banque angolaise montre que, en vertu de leur temps d'existence et du nombre de clients, les cinq plus grandes banques sont les mêmes depuis cinq ans.

Toutefois, selon la même source, "la Banque angolaise d'investissement (BAI) et la Banque de Développement Angolais (BFA) constituent le principal signe de concurrence pour la plus grande part de marché.

La BAI est actuellement la deuxième banque commerciale du pays, avec un actif de deux milliards de kwanzas.

La plus grande banque d'Angola, en raison de sa date de création, du nombre et du type de clients (principalement l'État), est "clairement", la Banque d'épargne et de crédit (BPC), qui appartient à l'État lui-même.

Selon "merado », la BPC a clôturé l'année 2018 avec des actifs de 2,09 milliards de kwanzas, un portefeuille de crédit client d'une valeur de 953,6 milliards de kwanzas, des fonds propres évalués à 365,3 milliards de kwanza et a enregistré une perte de 26,6 milliards de kwanzas.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.