25 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Lutte contre la défécation à l'air libre - Plus de 6 milliards F CFA pour doter les écoles de latrines

Le gouvernement ivoirien entend combattre efficacement la défécation à l'air libre. Ainsi, un projet de « latrinisation » des établissements scolaires sera mis en œuvre dans la période 2019-2020.

La ministre de l'Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, a fait l'annonce ce jeudi 25 avril 2019, lors d'une intervention dans les locaux du quotidien gouvernemental Fraternité Matin, sis à Abidjan-Adjamé.

Le projet est inscrit au programme social du gouvernement (Ps Gouv 2019-2020), a révélé Anne Ouloto. Il sera financé à plus de 6 milliards de F Cfa. « Pour l'année 2019, 40% de ce financement, soit 2,715 milliards F Cfa », seront décaissés.

En ce qui concerne le drainage, la ministre a évoqué la réalisation d'une étude en vue de doter l'ensemble des villes de la Côte d'Ivoire d'un schéma directeur de drainage et d'assainissement.

« Une table ronde des bailleurs pour la mobilisation des financements est en cours de préparation avec la Banque mondiale », ajoute-t-elle.

Mais avant, un projet dans le même cadre sera déjà exécuté dans certains quartiers de la ville d'Abidjan.

« Il s'agira de construire plus de 30km de canaux primaires drainage des eaux pluviales dans les communes de Cocody et de Yopougon », fait savoir la ministre de l'Assainissement et de la Salubrité.

Anne Désirée Ouloto était l'invitée des Rédactions de Fraternité Matin. Le thème abordé est: « Assainissement et salubrité: acquis, défis et perspectives ».

Cote d'Ivoire

Les habitants d'Attécoubé à Abidjan dénoncent la criminalité

À Abidjan, les habitants de la commune d'Attécoubé dénoncent la criminalité dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.