Angola: Le ministère de l'Agriculture a 750.000 euros pour faire face à la sécheresse à Cunene

Ondjiva — Sept cent cinquante mille euros sont disponibles pour l'ouverture de 15 points d'eau, l'acquisition de vaccins et de médicaments pour le bétail, en raison de la sécheresse qui sévit dans la province de Cunene, a annoncé mercredi à Ondjiva, le ministre de l?Agriculture et foresterie, Marcos Nhunga.

Outre cela, la valeur mise à disposition par l'Union européenne permettra également la réhabilitation de 15 structures zoo-sanitaires, qui constituent une zone d'élevage de base, pour le traitement d'animaux, a déclaré le responsable lors d'une interview accordée à la presse locale au terme d'une visite de quelques heures à la province de Cunene.

La population touchée par la sécheresse est estimée à 857.443 personnes.

Marcos Nhunga a indiqué que d'autres actions étaient déjà en cours, telles que l'assistance technique fournie par les services vétérinaires et la ration pour le bétail.

Cependant, les familles paysannes touchées par la sécheresse reçoivent du maïs afin d'atténuer le problème des pénuries alimentaires, a-t-il affirmé.

Marcos Nhunga a souligné que suite à la sécheresse, la campagne agricole 2018/2019 dans la province de Cunene, est menacée et la récolte ne sera pas comme prévu.

Au cours de la présente campagne, 205 mille hectares de terres arables ont été préparés pour la culture de céréales, impliquant 99 mille familles de paysans et une récolte estimée à 180 mille tonnes.

La visite de Marcos Nhunga à Cunene, qui a duré quelques heures, lui a permis de constater les effets de la sécheresse dans la province.

Des 702.149 bovins affectés par la sécheresse, 19.000 sont morts dus à ce phénomène.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.