26 Avril 2019

Maroc: Habib El Malki - L'art est un flambeau et un modèle pour la société

Le président de la Chambre des représentants reçoit une délégation de pionniers des arts dramatiques

Quelque 50 artistes de différentes générations ont pris part à la rencontre

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu, mercredi à Rabat, une délégation de pionniers des arts dramatiques au Maroc, dans le cadre de l'initiative «Intégrité des pionniers», organisée par l'Association marocaine des professionnels des arts dramatiques. Au cours de cette rencontre, à laquelle ont pris part quelque 50 artistes de différentes générations, Habib El Malki a tenu à saluer cette initiative, tout en exprimant sa fierté et celle de tous les membres de la Chambre des représentants, envers les artistes marocains et «le rôle important qu'ils jouent en tant que pilier de la société, en plus d'être des représentants des valeurs marocaines».

Habib El Malki a également fait savoir que la Chambre des représentants est disposée à contribuer à la promotion de l'art marocain et à l'amélioration du statut des artistes en général et des pionniers en particulier, en reconnaissance de leurs efforts pour préserver l'identité et les valeurs culturelles et civilisationnelles de la société marocaine. Dans le même contexte, il a salué la loi sur le statut de l'artiste et des professions artistiques qui a été approuvée à l'unanimité par la Chambre des représentants en 2016, soulignant la nécessité urgente de l'application de son contenu au service de l'artiste marocain.

Par la même occasion, le président de la Chambre des représentants a mis en lumière la Haute sollicitude dont S.M le Roi entoure les arts et les artistes marocains et le souci du Souverain de consolider l'école d'art marocaine et de renforcer ses liens avec les racines culturelles de la société marocaine. Il a également souligné que "l'art est un flambeau et un modèle pour la société. Il est de ce fait l'un des fondements de l'éducation des générations futures".

Pour sa part, Massoud Bouhssin, président de l'Union nationale des professionnels des arts dramatiques, a souligné l'importance de la visite des artistes pionniers au Parlement, ce qui reflète «une belle reconnaissance de l'institution parlementaire au sein de laquelle la loi de l'artiste et des professions artistiques a été promulguée, proposition de loi émanant de la même institution, et qui a connu un consensus entre toutes les composantes, majorité et opposition». Massoud Bouhssin a également présenté un aperçu de l'atelier sur la mise en œuvre de l'article 20 de ladite loi concernant la protection sociale des artistes. "Le groupe pionnier occupe une position privilégiée et nous travaillons avec tous les partenaires pour fournir un système de protection sociale adapté à cette catégorie", a-t-il conclu.

Maroc

Afrocan2019 - L'Angola affronte le Maroc et le Tchad

La sélection nationale senior masculin de basketball, qui fait partie du groupe C, fera face à ses… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.