Togo: Claude Le Roy - « Sur mon avenir, c'est le président de la République qui en décidera ! »

Contesté par certains supporters de l'équipe nationale du Togo qui exigent son départ après la non-qualification des Eperviers pour la CAN 2019, Claude Le Roy est toujours sélectionneur des Eperviers et n'hésite pas à le dire haut et fort.

Alors que personne ne sait jusqu'à quand court son contrat, le sélectionneur du Togo, se confiant à nos confrères du Monde Afrique sur son avenir avec les Eperviers, remet son sort au chef de l'Etat, Faure Gnassingbé.

« Si vous m'interrogez sur mon avenir, je vous réponds que c'est le président de la République qui en décidera ! », a-t-il déclaré.

D'après l'ancien sélectionneur de la RD Congo et du Ghana, sa mission va bien au-dela de la simple qualification des Eperviers pour la CAN 2019.

« J'ai commencé un travail qui va au-delà de la sélection, plaide-t-il. Nous avons mis en place Graines du Togo, un programme de détection de jeunes joueurs. Nous travaillons aussi, en lien avec l'ambassadeur de France au Togo, à l'ouverture d'un centre international pour le football féminin, à Lomé. Avec mon staff, nous nous y consacrons tous les jours », a-t-il confié, ajoutant qu'on ne peut pas être apprécié par tout le monde.

« Je sais qu'il y a des gens déçus par l'élimination du Togo, mais je reçois aussi des messages de sympathie. Je suis sensible à ce que disent les supporters, mais les avis de mes joueurs, de mon staff technique, comptent beaucoup », insiste-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.