26 Avril 2019

Maroc: Le Wydad tout près de l'ultime acte de la Ligue des champions

Faouzi Benzarti : La victoire est impérative et il ne faut surtout pas prendre de but

L'Ensemble sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat sera, ce soir à partir de 20 heures, le théâtre de la rencontre qui opposera le Wydad de Casablanca à l'équipe sud-africaine de Mamelodi Sundowns pour le compte des demi-finales aller de la Ligue africaine des clubs champions.

Ce sera le troisième face-à-face cette saison entre le WAC et Mamelodi après les précédentes confrontations de la phase de poules où chaque club avait remporté un round dans ses bases. Un adversaire aucunement inconnu pour les Rouges qui auront à cœur de signer une confortante victoire qui leur permettra d'envisager la seconde manche le 4 mai prochain à Moripe Stadium à Pretoria dans de bonnes dispositions. Ce qui est sûr, c'est que ça se jouera certainement sur de petits détails et c'est aux partenaires d'Ismaïl El Haddad de se dépenser à fond, sans tomber dans la précipitation, en vue d'exploiter à bon escient les moindres opportunités.

Comme à l'accoutumée, le soutien du public, qui ne manquera pas de faire le déplacement du côté de Rabat, sera d'un grand apport lors de ce match aller qui sera sifflé par l'arbitre botswanais Joshua Bondo, secondé par Arsénio Chadreque Marengula du Mozambique et de Souru Phatsoane du Lesotho.

Pour ce qui est de l'effectif, le WAC devra a priori compter sur l'ensemble de ses éléments cadres, excepté Mohamed Ounnajem qui n'a pas encore récupéré de sa blessure contractée lors du match contre le Hassania d'Agadir.

Tous les joueurs affichent un moral au beau fixe et se disent décidés à franchir ce cap, l'objectif étant d'aller jusqu'au bout dans cette prestigieuse épreuve du football continental qu'ils avaient d'ailleurs gagnée en 2017. Pour l'entraîneur du Wydad, Faouzi Benzarti, «la mission ne sera pas une simple sinécure face à ce gros calibre et pour le surclasser, il faut que le WAC soit dans un grand jour». Et d'ajouter que « la victoire est impérative mais il ne faut pas prendre de but».

Pour rappel, le WAC s'était qualifié au dernier carré de la C1 après avoir éliminé la formation guinéenne de Horoya Conakry (0-0, 5-0), tandis que Mamelodi Sundowns avait décroché son ticket aux dépens du club égyptien d'Al Ahly après l'avoir taillé en pièces à Pretoria (5-0), sachant qu'au retour, le National du Caire s'était imposé sur le court score de 1 à 0.

A noter que la seconde demi-finale devra mettre aux prises, ce samedi à 17 heures au stade olympique 7 Novembre à Rades, l'Espérance de Tunis, champion sortant, et le Tout Puissant Mazembe de la République démocratique du Congo.

La CAF a désigné pour ce match le referee gambien Bakary Papa Gassama qui sera assisté par les juges de touche sénégalais Djibril Camara et El Hadji Malick Samba.

Maroc

L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai

L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme a commémoré dans la douleur… Plus »

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.