25 Avril 2019

Cameroun: Le meurtre d'un jeune ravive les tensions communautaires à Obala

La ville d'Obala située dans le département de la Lekié, région du Centre, a été secouée ce matin par de vifs affrontements communautaires, suite au meurtre d'un jeune homme issu de la communauté Haoussa

Ils étaient tous habillés de noir et de blanc, ce jeudi. Brandissant plusieurs pancartes aux slogans révoltés, une centaine de jeunes ont marché au niveau de l'hôpital de district d'Obala, pour dénoncer auprès des autorités l'insécurité dans la ville et les violences dont sont victimes certaines personnes.

Tout remonte à la journée d'hier (mercredi 24/04/2019, ndlr). Un jeune d'origine Haoussa nous raconte une source locale a été poignardé à mort par un jeune homme, natif d'Obala et qui serait le fils d'un opérateur économique de la place. C'est ainsi que les Haoussa ont décidé de venger leur frère. En dehors de ceux des manifestants qui portaient des pancartes, d'autres d'entre eux étaient munis des machettes et des lances flèches.

Cette mort violente a libéré des rancœurs dans une ville où l'insécurité est devenue grandissante ces dernières années

Toujours selon nos informations, plusieurs personnes ont été interpellées et conduites au commissariat central de la ville d'Obala.

Il faudra souligner que la ville d'Obala au Cameroun est le théâtre depuis plusieurs années de conflits communautaires très souvent liés à la question de la terre. Face aux violences, la réaction des structures régaliennes de l'État a souvent été timide. Celle-ci a ainsi favorisé l'impunité et amené des populations à avoir systématiquement recours aux règlements de compte et à la vengeance.

Cameroun

Nicolas Pépé - L'Ivoirien vainqueur du Prix Marc-Vivien Foé

Ce n'est pas une surprise, et Nicolas Pépé le mérite bien. Auteur d'une grande saison avec Lille,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.