Sénégal: Paludisme - 387.700 moustiquaires imprégnées seront distribuées à Kaffrine (région médicale)

Dépistage du paludisme

Kaffrine — La région médicale de Kaffrine projette cette année de distribuer 387.700 moustiquaires imprégnées à longue durée d'action (MILDA), dans le cadre de la campagne de lutte contre le paludisme, a annoncé jeudi, Sana Gaye, responsable du bureau régional de l'éducation et de l'information pour la santé.

"Par rapport à la couverture universelle de moustiquaires imprégnées à longue durée d'action (MILDA) en 2019, 387.700 moustiquaires seront distribuées dans la région de Kaffrine dont 111800 pour Koungheul, 64700 pour le département de Malém Hodar, 69250 pour Mbirekelane et 141950 pour le département de Kaffrine", a-t-il dit.

Le responsable du bureau régional de l'éducation et de l'information pour la santé de Kaffrine s'exprimait en marge de la cérémonie de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, à Kaffrine.

"La moustiquaire imprégnée c'est du médicament. Elle peut protéger la personne contre le paludisme.

Donc il faut utiliser correctement ce médicament à bon escient pour se protéger. Il faut la faire descendre tous les jours pour toute la famille, pour toute l'année. Les moustiquaires ne doivent être utilisées à d'autre fin", a-t-il insisté.

"Nous allons tout faire pour que toutes les populations de la région de Kaffrine aient l'habitude de se coucher sous une moustiquaire imprégnée.

Nous voulons que le paludisme soit un mauvais souvenir à Kaffrine", a assuré M. Gaye, appelant à la mobilisation de tous pour éradiquer le paludisme dans cette région centre du pays.

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, la région médicale avait, auparavant, organisé une leçon de vie sur cette maladie à l'école 2 de la commune de Kaffrine.

Cette leçon de vie a permis aux agents de la région médicale de Kaffrine de rappeler aux élèves les modes de prévention du paludisme et tout ce qui tourne autour de cette maladie.

Dans la région de Kaffrine, l'incidence du paludisme est passée de 6 pour 1000 à 12 pour 1000 entre 2017 et 2018, avait indiqué le médecin chef de Kaffrine, Dr Mamadou Moustapha Diop. Entre 20 à 30 personnes sont mortes de cette maladie entre 2017 et 2018, selon lui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.