Sénégal: Les centres de formation en agronomie invités à réorienter leur offre

Dakar — Abdoulaye Dia, spécialiste en agriculture à l'Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID), a insisté jeudi à Dakar sur la nécessité pour les centres de formation en agronomie de réorienter leur offre pour répondre aux besoins du marché.

"Il faut que les centres de formation en agronomie, [s'adaptent] aux réalités sur le terrain, en vue d'orienter leur offre et de répondre à la demande  ", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec des étudiants agronomes à l'occasion de la 20ème édition de la Foire internationale de l'agriculture et des ressources animales (FIARA) 2019, ouverte depuis le 11 avril dernier.

"L'agriculture doit être porteuse de la croissance et [favoriser l'emploi des jeunes", a expliqué M. Dia, rappelant le projet "Feed The Futur" "Naatal Mbay", mis en œuvre par l'USAID.

Il a invité les étudiants en agro-entreprise ou en agronomie à venir visiter les stands pour discuter avec les acteurs œuvrant dans le secteur.

Ces échanges permettront, a-t-il poursuivi, aux étudiants de comprendre les enjeux du secteur agricole et les opportunités qu'il peut leur offrir.

"L'USAID a différents programmes, notamment celui qu'on appelle la jeunesse en agriculture, pour appuyer la formation des jeunes dans ce domaine et dans l'entreprenariat", a fait valoir M. Dia.

A l'en croire, l'USAID compte de plus en plus intégrer les jeunes dans ses différents programmes à travers la facilitation, afin d'obtenir un environnement propice favorisant leur épanouissement.

Il a laissé entendre que leur objectif est de montrer aux jeunes, qu'ils peuvent aller au-delà de la culture de champs, pour intervenir dans la chaîne de valeur par exemple.

Il a rappelé que ce programme de l'USAID a permis de faire émerger une multitude d'entrepreneurs dans différentes chaînes de valeur, particulièrement dans la vallée du fleuve Sénégal.

Lancé en 2015, "Naatal Mbay" qui est un projet du gouvernement des Etats-Unis, avait pour objectif d'améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des ménages les plus vulnérables vivant dans sa zone d'influence. Ce projet de 4 ans, prendra fin d'ici juin prochain.

Pour sa mise en œuvre, le projet s'est appuyé sur les leçons et les réussites du projet croissance économique (PCE) de l'USAID et autres programmes de "Feed The Futur" Sénégal pour accélérer le passage à l'échelle des technologies et des bonnes pratiques de gestion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.