Burkina Faso: Séjour du président du Faso à Abu Dhabi - Dix millions de dollars pour électrifier 42 localités

A l'issue d'une séance de travail que le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a eu avec le Fonds d'Abu Dhabi pour le développement, un accord de financement de 10 millions de dollars (plus de 6 milliards F CFA) a été signé, le mercredi 24 avril 2019, pour électrifier 42 localités du pays.

Soumis en 2015, le Projet d'électrification rurale de 42 localités (dont 30 dans les Hauts-Bassins et 12 dans la Boucle du Mouhoun) par système solaire photovoltaïque (PV) a reçu l'aval du Fonds d'Abu-Dhabi pour le développement.

A l'issue d'une séance de travail avec le chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, au siège du Fonds, le mercredi 24 avril 2019, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry et le directeur général du Fonds d'Abu-Dhabi pour le développement ont signé un accord de financement à cet effet.

Le projet, d'un coût global de 16 millions de dollars (8 milliards F CFA), est financé par le Fonds d'Abu-Dhabi à hauteur de 10 millions USD et l'Etat burkinabè à plus de 5 millions.

Porté par l'Agence burkinabè des énergies renouvelables (ABER), la Société des services décentralisés Nuon Yeelen Kura (SSD-NYK) et Sahelia solar SARL dans le cadre d'un Partenariat public-privé (PPP), le projet vise à améliorer les conditions de vie des populations et à lutter contre la pauvreté en vue d'un développement durable dans les régions concernées.

Ainsi, il permettra d'accroître l'accès à l'énergie électrique à partir de technologies basées sur la valorisation des énergies renouvelables, à un coût «accessible» de 110 F CFA/KWh et de manière durable pour les populations des zones rurales couvertes.

Mieux, le projet compte enclencher l'émergence de nouvelles Activités génératrices de revenus (AGR) et apporter des solutions énergétiques aux écoles, collèges, ménages et formations sanitaires.

D'une durée de quatre ans, il ambitionne couvrir les besoins en électricité de 73 500 habitants dont environ 33 000 bénéficiaires directs (6 579 ménages) qui seront raccordés aux services électriques et 44 100 bénéficiaires indirects qui bénéficieront, eux, de kits individuels photovoltaïques.

A cela, s'ajoute l'électrification d'au moins 70 écoles, 25 centres de santé et 108 lieux de culte dans les localités concernées.

Viennent ensuite, la fourniture et la distribution de 4 870 kits solaires pour l'électrification d'au moins 1 400 foyers éloignés du réseau électrique et la fourniture et l'installation de 1 106 éclairages publics solaires dans les 42 localités.

En termes de technologies utilisées, le projet (2 MWc) construira 217 km de réseaux électriques avec des systèmes hybrides photovoltaïques/diesel et de mini-réseaux électriques au profit des ménages, microentreprises et centres communautaires.

L'installation de kits solaires individuels au profit des ménages, sera subventionnée à 90%, les 70 systèmes solaires PV semi-collectifs au profit des écoles, le seront à 70% tandis que 25 systèmes PV au profit des centres de santé seront subventionnés à 90%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.