Cote d'Ivoire: Liberté de la presse RSF en 2019 - Le gouvernement content du rang de la Côte d'Ivoire

Le conseil des ministres s'est tenu à Yamoussoukro le mercredi 24 avril 2019, sous la présidence du chef de l'État, Alassane Ouattara.

Au début compte-rendu du conseil des ministres qui s'est déroulé mercredi 24 avril 2019, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny à Yamoussoukro, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, a noté la progression de la Côte d'Ivoire en termes de liberté de la presse, dans le classement mondial de Reporters sans frontières (RSF) : « La Côte d'Ivoire a progressé de 11 places dans le classement mondial de la liberté de la presse réalisé par Reporters sans frontières, passant ainsi de la 82ème à la 71ème place sur les 180 pays indexés. Pour mémoire déjà en 2011, la Côte d'Ivoire était à la 159ème place.

Nous sommes aujourd'hui à la 71ème place, et nous nous félicitons de cette progression et tenons à souligner qu'en Côte d'Ivoire, la liberté de la presse, liberté fondamentale qui repose sur la liberté d'opinion et d'expression, constitue l'un des piliers essentiels consacrés par la Constitution en son article 19.

La Côte d'Ivoire garantit à tous la liberté d'expression et à ce titre, nous réaffirmons notre volonté de poursuivre les efforts pour garantir et améliorer la liberté de la presse en Côte d'Ivoire ».

Abordant les sujets évoqués au cours du conseil des ministres, Sidi Touré a indiqué qu'au titre du ministère de l'Économie numérique et de la Poste, l'ex-maire de Cocody, N'gouan Aka Mathias, a été désigné comme représentant du Président de la République au sein du conseil d'administration de la Poste .

N'gouan Aka Mathias remplace Denis Kah Zion, PDG du groupe Le Réveil, éditeur du quotidien Le Nouveau Réveil, dont le mandat est en cours d'achèvement ,( 3 ans renouvelable une fois, soit six ans à la tête du Conseil d'administration).

Au titre du ministère des Affaires étrangères, le conseil des ministres a adopté un projet de décret portant ratification d'un accord de prêt d'un montant de 3, 750 milliards de FCFA signé entre le Fond africain de développement, filiale du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement du projet d'appui à la gouvernance de la filière cacao.

« L'objectif global de ce projet est de renforcer la gouvernance de la filière cacao et d'assurer des revenus importants aux producteurs. Il permettra spécifiquement de renforcer les capacités des structures en charge de la gestion de la filière cacao », a expliqué Sidi Touré.

Au titre du Ministère de la Justice et des Droits de l'Homme, le porte-parole a noté l'adoption d'un décret portant création d'offices de notaires. Ce décret crée 112 nouveaux offices de notaires. Le nombre d'offices de notaires passe ainsi de 251 à 363.

« Cette mesure permet d'accroître les capacités des Tribunaux de Première Instance du Plateau et de Yopougon, et de pourvoir la majorité des sections détachées de Tribunaux d'offices de notaires », a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Presse et Média

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.