Cote d'Ivoire: Bouaké - Amadou Koné exhorte les jeunes à tourner le dos à la désunion

Amadou Koné, ministre des transports, cadre de la région de Gbêkê, a échangé lundi 22 avril 2019 avec 500 jeunes à Kennedy, un quartier de Bouaké.

Cela, à l'occasion d'un déjeuner-débat initié par Touré Souleymane, conseiller technique du Premier ministre, chargé de la jeunesse et du service civique.

Les échanges ont tourné autour de trois points essentiels : la cohésion entre les fils et filles de la région, le renouvellement bientôt de la carte nationale d'identité et le civisme. Le ministre leur a fait comprendre que rien ne s'obtient dans le désordre, la désunion et le vandalisme.

« Nous vous demandons de tourner le dos à tous ceux qui viennent semer la désunion dans vos rangs. Restez unis et contribuons au développement de la Côte d'Ivoire », a-t-il conseillé.

Il les a invités à faire confiance au Président de la République, Alassane Ouattara, qui a une vision claire du développement de la Côte d'Ivoire. « Prenez toute votre place dans cette nouvelle Côte d'Ivoire qui va étonner le monde d'ici à quelques années », a-t-il ajouté.

Amadou Koné a informé les jeunes de ce que l'opération de renouvellement de la carte nationale d'identité va se faire, bientôt, sur toute l'étendue du territoire national.

Par conséquent, ils ont été invités à s'approprier cette opération en allant sensibiliser leurs parents, en mettant l'accent sur son importance dans l'établissement de documents administratifs.

Pour sa part, Touré Souleymane, conseiller technique du Premier ministre, est intervenu sur le thème du civisme. Invitant la jeunesse de Bouaké à ne plus détruire les biens publics, à respecter les feux tricolores et les agents chargés de réguler la circulation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.