Afrique du Nord: 272 personnes tuées dans la capitale libyenne, selon l'OMS

Tripoli — A ce jour, 272 personnes ont été tuées et 1282 autres ont été blessées dans les combats qui opposent le gouvernement libyen soutenu par l'ONU et l'armée établie à l'est du pays autour et à l'intérieur de la capitale, Tripoli, a déclaré mercredi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

"A Tripoli, 272 personnes ont trouvé la mort, 1 282 autres ont été blessées, et plus de 30 000 personnes ont été déplacées", a tweeté l'OMS dans la journée de mercredi.

"L'OMS et des partenaires font en sorte de s'assurer que les établissements de soins de santé primaires disposent des fournitures et ressources nécessaires pour venir en aide aux familles déplacées", a confirmé l'OMS.

Lire aussi: Crise libyenne: la communauté internationale face à ses "responsabilités"

Conduite par le maréchal Khalifa Haftar, l'armée établie à l'est a lancé une campagne militaire début avril pour tenter de s'emparer de Tripoli où est établi le gouvernement soutenu par l'ONU.

Plongée dans l'insécurité et le chaos depuis la chute, en 2011, de l'ancien dirigeant Mouammar El-Gadhafi, la Libye tente désespérément de mettre en œuvre la transition démocratique. (APS)

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.