Cameroun: Réaction du Dr Corantin Talla suite aux activités à double visage de la Brigade Anti sardinards

Ça me fait marrer quand un des chefs autoproclamés d'une brigade anti something qui a boycotté le concert du naïf Nyangono du sud en Europe trouve que le sultan Mbombo Njoya, l'un des plus grands supports du régime de Biya et ami personnel de Biya depuis la nuit des temps , est leur allié objectif.

En effet, malgré le fait que cette brigade ait décidé de traquer tous les supports du régime au pouvoir au Cameroun en villégiature en Europe, le sultan des Mbamouns se balade présentement en France sans être inquiété par cette brigade qui a peur de la réaction des bamouns.

Pour la gouverne de certains de cette brigade qui maîtrisent peut être pas bien l'histoire du Cameroun , je vais expliquer quelques faits historiques qui montrent que Mbombo Njoya est l'un des grands sauveurs du régime de Biya.

En effet, quand à Ahidjo remit le pouvoir à Biya en 1982 il garda la présidence du parti unique unc afin de continuer à tirer les ficelles dans l'ombre. Ils modifieront même le texte du parti unique pour stipuler que c'est le parti qui définit la politique gouvernementale et le président de la république l'applique seulement.

C'est ainsi que s'installa un bicephalisme à la tête de l'Etat du Cameroun suite à ce conflit de leadership entre Biya et Ahidjo. Avec l'aide de ses frères du village téls que Joseph Owona, et autres amis tels Gibering Bol Alina, Georges Ngango et autres qui conseillèrent et encouragèrent Biya d'affirmer son autorité du moment ou il était légalement le nouveau président, Biya mit fin a ce bicephalisme et Ahidjo ira en exil.

De son exil, Dans l'optique de fragiliser son successeur et peut être même le renverser, Ahidjo initiera de son exil la fameuse réunion du lac de 1983 où il était question pour tous les ministres originaires du nord ou musulmans de démissionner en masse du gouvernement de Biya. Mbombo Njoya refusa l'offre et dira qu'il doit prendre le temps pour réfléchir. C'est ainsi qu'il vendra la mèche à Biya; et tous les participants à cette réunion étaient désormais dans le collimateur de Biya. Bello bouba maigari qui était premier ministre imposé par ahidjo à Biya a aussi participé à cette réunion et fuira pour un exil volontaire au nigeria.

Sadou Daoudou tout comme Mbombo Njoya refusa aussi cette offre de démission collective.

Après cette défaite d'Ahidjo, il optera pour l'assassinat de Biya par sa garde rapprochée qui était toujours celle mise sur pied par Ahidjo. C'est ainsi que salatou et un autre que j'oublie le nom iront parler de projet à Étienne Holong ( chretien du nord jadis marginalisé par ahidjo) et autres qui vendront la mèche . Salatou et son compère furent arrêtés . C'est ainsi qu'on parle de l'affaire salatou en 1983. Ils seront condamnés à la prison à vie après un procès publique.

C'est après ce 2e coup que Biya décide de faire des changements à la tête de la garde républicaine restée fidèle à Ahidjo et de mettre ses propres frères du village pour sa protection.

C'est ainsi que les putschistes menés par Saleh Ibrahim, commandant de cette garde républicaine, et soutenus financièrement par Issa adoum, alors directeur de l'oncpb ou du fonader et futur président si le coup réussissait, décidèrent de faire un coup d'état en 1984. Le coup d'état avortera et Biya profitera pour fusiller ces 2 cerveaux et tous les complices. Ahidjo sera aussi condamné à vie ou à mort par contumaces car soupçonné d'être le vrai chef des putschistes.

D'ailleurs pendant le déroulement du coup d'Etat ahidjo dira dans une radio depuis son exil que si ce sont ces gens qui sont entrain de faire le coup d'état ils réussiront. J'ai encore tous ces faits en mémoire comme si c'était hier. Certains putschistes traqués pAr les soldats dits loyalistes portaient même des habits de femme pour essayer de fondre dans la nature: c'était au petit matin du 06 Avril 1984. Nous les jeunes natifs de Yaoundé observiames le combat de rue entre les putschistes et les loyalistes. Il eut des victimes civiles fauchés par balle.

Au niveau de la radio par exemple le grand père de Yaniick Noah le tennisman reçut une balle mortelle dès putschistes ; au quartier Madagascar et mêlent ou les batailles furent rage les balles venant des deux camps en guerre fauchèrent les civils , surtout des jeunes super excités comme nous qui étaient contents de suivre les combats en direct comme si c'était dans un film western....., la suite...

Je rappelle alors à ce militant ou leader autoproclamé de la brigade anti something, que le roi des Bamouns ne peut donc être leur allié objectif s'ils combattent vraiment le régime dictatorial de Biya. Aussi, je peux aussi que comprendre que la peur de s'attaquer au chef des bamouns avec toutes les conséquences que ça pouvait entraîner à fait dire ces âneries non fondées.

Dr. Corantin Talla alias GénéralLeader révolutionnaire et historien de l'histoire politique de notre pays. Tout est dans ma tête , même si cela a eu lieu il y'a près de 40 ans.

Leader Révolutionnaire Et Historien De L'histoire Politique De Notre Pays

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.