26 Avril 2019

Afrique: 25ème et 26ème journées) - La dernière place pour le continent et le maintien en jeu

La Ligue 1 est loin d'avoir livré tous ses secrets. Si le sort de la SOA (champion), du FC San Pedro (2e et donc qualifié pour la Ligue des Champions) et de Moossou FC (relégué officiellement) est connu, le championnat ne manque pas d'attrait.

Pour les deux dernières journées, la bataille sera rude à tous les niveaux. Surtout pour ceux qui nourrissent encore des ambitions de disputer les compétitions interclubs 2019-2020.

Un combat qui engage encore quatre formations. Il en est de même pour le maintien où trois équipes devront batailler jusqu'à l'ultime journée.

A moins que les Limanes Yacouba Sylla (LYS) FC de Sassandra n'en décident autrement. Quatre candidats pour la Coupe de la Confédération.

Après les deux places de la Ligue des Champions annexées par la Société omnisport de l'Armée (champion) et son dauphin, le FC San Pedro, la troisième place du classement reste un objet de convoitise.

Une place que lorgnent actuellement l'Asec Mimosas (3e, 36 points+8), le Racing Club d'Abidjan (4e, 36 points+6), AFAD (5e, 34 points+1) et Bouaké FC (6e, 33 points-1). Des ambitions qui guideront ces quatre formations lors des 25e et 26e journées.

L'Asec tentera de préserver sa place sur le podium, le dimanche prochain, avec la réception de l'USC Bassam. Un match à haut risque pour chacune des deux formations. Sous la menace du Racing, les Mimos n'ont pas droit à l'erreur.

Surtout qu'ils ne savent pas ce que leur réserve leur opposition avec le Séwé Sport en quart de finale de la Coupe nationale, le 2 mai prochain. Pour être sûr de disputer l'Afrique, la saison prochaine, il faut donc au capitaine Abdoul Karim Cissé et ses camarades assurer en championnat.

Après les Bassamois, il leur faut réaliser un résultat devant Bouaké FC (26e journée). Le Racing, pour sa première dans l'élite, ne cracherait pas sur une éventuelle qualification à la Coupe de la Confédération.

S'ils restent toujours en course en Coupe nationale (quart de finale contre le Stade), les Lions ont la possibilité de s'offrir ce bonheur s'ils remportent leurs deux derniers matchs successivement contre l'Africa Sports (25e journée) et la SOA (26e journée).

Et si dans le même temps, l'Asec Mimosas enregistre un faux pas. Encore qu'entre les Mimos et les Lions, tout pourrait se jouer à la différence de buts.

Malgré leurs cinquième et sixième places, l'AFAD (34 points+1) et Bouaké FC (33 points-1) peuvent toujours espérer. Mais pour cela, il leur faut remporter leurs deux derniers matchs et compter sur les échecs des Mimos et des Lions d'Abidjan.

Et à ce jeu, l'AFAD se mesurera au WAC, déjà maintenu, et à l'AS Tanda (26e journée). Les Etoiles du Zanzan n'étant pas encore sûres de se maintenir. Dans le même temps, les Bouakéens seront aux prises avec le Sporting (25e journée) et l'Asec (26e journée). Une lutte à trois pour le maintien.

Alors que certaines formations se livreront bataille pour des rangs de prestige, trois autres seront au front pour éviter le purgatoire.

A deux journées de l'épilogue, l'AS Tanda (11e, 28 points-3) et l'USC Bassam (12e, 28 points-5) seront encore présentes en Ligue 1, la saison prochaine, si et seulement si les Etoiles du Gontougo contraignent les Limanes au partage des points.

La confrontation entre les deux formations a lieu, le dimanche 28 avril, au stade Biaka Boda à Gagnoa. Mais en cas de victoire de la formation de Sassandra, Tanda devra attendre l'ultime journée et une explication face à l'AFAD.

Ce qui serait suicidaire pour les hommes du Nord-Est, s'il se trouve que les Académiciens sont toujours en course pour l'Afrique.

L'USC Bassam sera également contrainte d'attendre la dernière journée pour connaître son sort en cas de défaite devant l'Asec Mimosas, dimanche, lors de la 25e journée.

Et surtout si, dans le même temps, les Limanes venaient à bout de l'AS Tanda à Gagnoa. Alors, il faudra aux Insulaires s'imposer face à l'ASI d'Abengourou à la 26e et dernière journée.

Ou à défaut, espérer que Moossou domine ou accroche l'équipe de Sassandra. A deux journées de la fin de la Ligue 1, la dernière place qualificative pour l'Afrique reste ouverte. Tout comme le sprint pour le maintien.

Cote d'Ivoire

Le président du Sénat change de camp

En Côte d'Ivoire, c'est un nouveau coup dur pour le PDCI à un an et demi de la présidentielle. Le… Plus »

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.