26 Avril 2019

Cameroun: Fête du travail et situation du travailleur - On en discute à Douala

Les responsables de la commission communication du comité d'organisation de la 133è édition de la fête du travail dans le littoral-Cameroun ont reuni les hommes et femmes de medias pour discuter des problèmes véritables des travailleurs camerounais

La fête du travail est dans moins d'une semaine et pour faire différemment, les centrales syndicales de la ville de Douala ont invité les journalistes pour essayer d'édifier l'opinion publique nationale sur les conditions du travailleur camerounais ainsi que sur les moyens que dispose ce dernier en vue de résoudre un certains nombre de problèmes lié à son activité professionnelle.

Il faut dire que contrairement à ce qui se passe traditionnellement au Cameroun, la fête du travail est un jour où le travailleur est appelé à revendiquer de meilleures conditions de travail. Ainsi, en lieu et place des défilés bien organisés et autres agapes qu'on voit chez nous ce sont des marches, mouvements d'humeur et autres grèves qu'on observe ailleurs.

C'est donc pour qu'une fois de plus,le travailleur camerounais célèbre différemment cette journée que les centrales syndicales de la ville de Douala ont convoqué cette conférence de presse.

Au cours de celle-ci, quatre modérateurs ont entretenu l'assistance sur des thématiques à travers desquelles tous les travailleurs peuvent se reconnaître: la justice sociale et travail décent;lois et conventions sur la protection des travailleurs; constat sur la justice sociale et le travail décent au Cameroun et enfin solutions envisagées pour la protection des travailleurs et le travail décent au Cameroun.

Les différents thèmes ont ouvert la voie à des échanges très instructifs entre les responsables des centrales syndicales et l'assistance constituée de journalistes mais aussi de professionnels du secteur du travail. Ces derniers ont ensemble établi un diagnostic situation générale du travailleur camerounais mais aussi , ils ont reçu des conférenciers des armes pour mieux se défendre face à un employeur indélicat.

C'est donc armés de certaines notions de sécurité sociale mais aussi de syndicalisme que les participants à cette rencontre sont partis de la salle polyvalente des services du gouverneur de la région du littoral, lieu de la cérémonie.

Cameroun

Route Mora-Dabanga-Kousseri - La deuxième phase des travaux lancée

Cette étape lancée samedi dernier à Mora concerne la réalisation physique du projet que va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.