26 Avril 2019

Ile Maurice: Agalega - Exaspérés des habitants écrivent au Premier ministre

«Les problèmes empirent à Agalega, surtout au niveau de la santé.» Un groupe d'Agaléens a écrit au Premier ministre, ce vendredi 26 avril. Ils déplorent également l'indisponibilité du Dornier à chaque fois qu'il s'agit d'envoyer un Agaleen d'urgence à Maurice.

«L'hôpital ici est mal équipé. Le médecin et son équipe font tout ce qu'ils peuvent pour satisfaire la population, malgré le manque de matériel», expliquent-ils dans cette lettre, copiée à l'Indian Ocean Development Company, au Resident Manager et aux députés Mohamed et Meea de la circonscription n°3, dont dépend Agalega.

Ils reviennent sur les difficultés qu'ils ont pour envoyer les malades se faire soigner à Maurice ou les déplacements d'urgence. Le Dornier, de la National Coast Guard, est le plus souvent indisponible. Ils rappellent qu'en février, deux familles d'Agaléens n'ont pu assister aux funérailles de leurs pères, décédés à Maurice.

Dernier exemple en date : mardi, 23 avril. Le médecin avait demandé d'évacuer un patient malade pour le soigner en urgence à Maurice le jour même. Mais pas de Dornier disponible. Un avion des Seychelles est finalement venu le chercher le lendemain, et le patient séjournera là-bas un bon moment. Ce n'est pas la première fois qu'un pays étranger doit remplacer la flotte mauricienne pour une évacuation de patient.

Par contre, un jour plus tard, jeudi 25 avril, un policier est décédé à 3 heures du matin. Et là, un Dornier était disponible, il est venu chercher le corps à midi. Ces Agaléens sont scandalisés par cette différence de traitement entre les fonctionnaires mauriciens et eux et envisagent une manifestation, voire une grève.

Ile Maurice

Chagos - Vote aux Nations unies, et après ?

Ils étaient 94 pays à avoir voté pour demander à la Cour internationale de justice (CIJ) de… Plus »

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.