26 Avril 2019

Cameroun: Affaire Mida - Des souscripteurs remboursés la semaine prochaine

Le chef de l'Etat a octroyé un milliard de F hier jeudi, portant à environ cinq milliards de F la somme à restituer à plus de 12.000 souscripteurs

Bonne nouvelle pour les souscripteurs de l'organisation de la Mission d'intégration et de développement pour l'Afrique (Mida)! Les remboursements seront effectifs dès la semaine prochaine à la Trésorerie générale de Yaoundé. La nouvelle qui a été rendue publique hier par Naseri Paul Bea, gouverneur de la région du Centre, tombe à la suite de l'intervention du chef de l'Etat.

Le président Paul Biya a débloqué la somme d'un milliard de F pour épaissir l'enveloppe existante. En effet, le contenu de celle-ci est issu des fonds trouvés au siège de la Mida lors des perquisitions des forces de l'ordre et des remboursements opérés par certains acteurs interpellés. L'opération d'assainissement des listes des souscripteurs ainsi que les procédures de paiement sont déjà en cours. 12.684 souscripteurs seront donc bientôt servis, pour 4,8 millions de F.

Le remboursement au prorata initialement cal culé à 3.131 F connaîtra une hausse du montant de paiement grâce à cette subvention du chef de l'Etat. Il passera à 3.950 F pour chaque place, soit 31% du taux de remboursement pour chaque souscripteur. « Nous allons sortir la liste de tous les souscripteurs qui doivent bénéficier de ce remboursement. Nous devons aussi sortir une fiche de paiement et les listes seront établies par ordre alphabétique afin de faciliter le repérage sur le lieu de paiement », a précisé Naseri Paul Bea.

Pour faciliter l'opération, l'équipe d'assainissement a promis de mettre sur pied, le moment venu, la version électronique du chronogramme de paiement. Il est question de simplifier aux souscripteurs la vérification des noms, dates et l'ordre de paiement à partir de leur téléphone. Un ouf de soulagement pour les victimes de cette arnaque qui ont fait preuve de patience malgré la crise. « La nouvelle est déjà officielle et elle est la meilleure.

En plus du travail que nous avons fait, le chef de l'Etat a pensé qu'il fallait adoucir le cœur de ses enfants. Ce geste est vraiment à féliciter », a apprécié Herman Tchana Ngana, coordonnateur du projet d'assainissement de la liste des souscripteurs Mida. La place par souscription normalement payée à l'origine à hauteur de 12.500 F à la Milda connaîtra toujours un grand déficit. Mais, le coordonnateur du projet d'assainissement rassure que la justice travaille pour restaurer les souscripteurs dans leurs pleins droits, dans les meilleurs délais.

« L'Etat remettra la liste définitive à la justice pour les reliquats attendus. Ce qui veut dire que si quelqu'un a déposé 12.500 F, il est remboursé à hauteur de 3.950 et le reliquat sera remboursé par les promoteurs de Mida », a-t-il précisé. Au moment du paiement, les souscripteurs passeront à la caisse munis de leur carte nationale d'identité, de la photocopie de cette dernière ainsi que du reçu de souscription.

Cameroun

Dix pays potentiellement à risque, selon la Coface

En dix ans, le nombre de conflits a doublé en Afrique. La Compagnie française d'assurance pour le commerce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.