26 Avril 2019

Burkina Faso: Le maire d'Arbinda inquiet après le meurtre de trois jeunes

Au Burkina Faso, la population de la ville d'Arbinda, dans la province du Soum, au nord du pays, est encore sous le choc, après l'assassinat, mardi soir, de trois jeunes. Ils se trouvaient dans un bus en provenance de Dori.

À 12 kilomètres d'Arbinda, des hommes armés ont arrêté le véhicule. Après avoir contrôlé l'identité des passagers, ils en ont fait descendre trois pour les tuer.

Des sources sur place estiment que cet assassinat s'inscrit dans un cycle de violences intercommunautaires qui sévit depuis l'assassinat, au début du mois, d'un leader religieux de la commune d'Arbinda.

Il y a 43 villages dans la commune d'Arbinda et tous les 43 villages sont visés. Les biens sont pillés, les magasins sont vandalisés, les greniers sont brûlés.

Burkina Faso

Radicalisation - Eviter à tout prix que les jeunes se lancent dans la gueule du loup

Les faits sont établis et constants. De plus en plus de jeunes Burkinabè rejoignent les groupes… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.