Afrique: CAN U17 - La Guinée va jouer une finale historique

En conférence de presse de veille de match, l'entraîneur de la Guinée, Mohamed Maléah Camara disait qu'il entrerait dans l'histoire en qualifiant son équipe en finale : il vient de le réussir difficilement mais "l'essentiel est dans le résultat".

"Oui, nous venons de faire entrer notre pays dans l'histoire du football africain", a rappelé le coach guinéen qui a perdu la voix "à force de crier" sur le banc face à la grande équipe du Nigeria.

Si la délivrance a mis du temps à se faire à la suite d'une interminable série de tirs au but (10TAB9), à la fin du temps réglementaire, la Guinée l'a fait en dominant la rencontre notamment à ses débuts.

Mais son attaquant Algassime Bah souvent à la réception des passes ou des centres n'a pas réussi à faire bon usage des offrandes, réussissant à cadrer ses tirs.

Le Nigeria qui a décidé de procéder par des contres notamment avec Wisdom Ubani qui a fait passer un frisson dans le camp guinéen à la 19-ème minute.

En deuxième période, le Nigeria qui a pourtant perdu en fin de première période son maître à jouer Akinkunmi Amoo qui "a démarré la rencontre avec une blessure', s'est enhardi en réussissant à mettre le pied le ballon.

Mais ni dans le camp guinéen ni de la part des Nigérians, un but ne sera marqué jusqu'à la fin du temps réglementaire qui a ouvert la voie directement à la série des tirs au but.

Après avoir échoué à deux reprises en demi-finales dans les deux dernières éditions (2015 et 2017), les jeunes Guinéens sont allés chercher des nerfs en acier pour réussir un sans-faute avec leurs 10 tireurs.

Et c'est l'infortuné 10-me tireur du Nigeria, Ogada Oduko qui a frappé en l'air au grand désespoir de ses coéquipiers, la marée guinéenne pouvait commencer à prendre forme sur l'aire de jeu du National stadium.

Réactions

Ibrahima Bézé Camara (Homme du match, Guinée)

C'est un titre qui arrive au bon moment parce qu'en plus, on qualifie la Guinée pour la première finale de son histoire.

Merci au bon Dieu, merci à mes parents, mes coéquipiers et mes coaches ne m'avoir permis de faire partie de cette équipe. Notre joie et notre fierté sont immenses.

Mohamed Maléah Camara (Coach Guinée)

Nous sommes dans l'histoire. Pas seulement des U17 mais de l'ensemble du football guinéen. J'ai profité de l'échec de nos prédécesseurs pour en tirer les bonnes leçons et arriver à ce résultat.

Merci à la presse de mon pays qui m'a mis la pression pour me pousser à me bonifier. Contre le Nigeria, il ne fallait pas laisser d'espace, nous les avons pressés haut pour ne pas leur laisser le ballon. Nous avons eu des opportunités de marquer mais finalement il a fallu attendre les tirs au but.

Manu Garba (Coach Nigeria)

"Je tiens à féliciter tout d'abord la Guinée pour sa victoire. Nous avons perdu la bataille de l'engagement physique. Mes joueurs n'ont pas pu tenir la comparaison. La sortie de notre meneur de jeu a aussi handicapé notre équipe.

Il hésitait à mettre le pied parce qu'il avait démarré le match, blessé, et pour ne pas prendre de risque, nous avons préféré faire sans lui.

Bravo à la Guinée quant à nous, nous sommes satisfaits d'avoir atteint les demi-finales synonymes de qualification en Coupe du monde, notre objectif prioritaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.