26 Avril 2019

Afrique: CAN U17 - Le Cameroun rejoint la Guinée en finale

90ème minute : il y a un contre angolais, la vedette Zito se fraie un passage dans la défense camerounaise et glisse le ballon à son attaquant David Nzanza qui réussit un contrôle parfait dans le sens du but.

Alors que le banc angolais et ses coéquipiers ont levé les bras au ciel, son tir est renvoyé par le pied du portier camerounais Manfred Okoi sorti à sa rencontre.

"C'est bien entendu le tournant du match", admet l'entraîneur de l'Angola, Gonçalves Soares qui met tout sur le coup de la pression dans cette demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations Total U17, Tanzanie 2019.

"Dans une séance d'entraînement, je suis sûr qu'il aurait mis la balle au fond mais en demi-finale de CAN, la pression est trop forte et pourtant, je leur ai demandé de se libérer et de jouer leur football", relaie le technicien.

A ce moment de la partie, c'est le Cameroun qui menait les débats imposant son jeu fait de puissance et de vitesse.

Et pourtant, les Lionceaux Indomptables jouaient en infériorité numérique depuis la 48ème minute et l'expulsion de son capitaine (Fabrice Mezama) pour cumul de cartons.

Comme un sentiment de révolte face à cette expulsion pour un geste non maîtrisé, les Camerounais se sont rués en attaque pressant fortement la défense angolaise.

A la 81ème minute, à la retombée d'un corner, Steve Mvoué reprend de la tête sur la barre.

Quelques minutes plus tôt, son coéquipier attaquant, Leonel Wamba cadre son tir mais le gardien angolais se détend pour repousser la balle en corner à la 59ème minute.

Si Zito le meneur angolais, a eu aussi une occasion à la 67ème minute tirant mollement de son mauvais pied, le droit après avoir réussi à se défaire de la défense adverse, le Cameroun menait au point parce que plus "présent physiquement et athlétiquement" selon le coach de l'Angola qui applaudit aussi "l'intelligence et la maturité dans le jeu de l'équipe camerounaise".

Aux tirs au but, c'est le Cameroun qui remporte la mise. Ses quatre tireurs respectivement Mvoué, Nassourou Ndongo, Yannick Noah et Daouda Amadou ont transformé les leurs tandis que les Angolais ont réussi du 3 sur 5.

Rivaldo Cambuto a buté sur le gardien camerounais alors que son partenaire a vu son tir, le dernier, s'envolait dans le ciel tanzanien. Les trois autres Andrade, Gaspar Morais et Zito ayant réussi leur essai.

Gonçalves Soares (coach Angola)

Bravo au Cameroun qui mérite sa victoire, nous avons laissé passer notre chance dans la dernière minute de la partie. Mais c'est dû à la pression, dans n'importe quel match, il aurait mis la balle au fond mais la pression d'une demi-finale de CAN n'est pas facile à supporter.

Et pourtant, je les avais invités à prendre du plaisir à jouer leur jeu. Mais face à une équipe camerounaise plus forte, plus athlétique et intelligente dans le jeu, c'est devenu mission impossible. Quoi qu'il en soit, nous avons atteint l'objectif essentiel, la qualification en Coupe du monde.

Thomas Libiih (Cameroun)

Tout d'abord, il faut féliciter les gamins qui ont fait preuve de grande bravoure, c'est leur victoire et leur qualification en finale. Ce fut un match très difficile et parfois les nerfs lâchent comme sur cette action qui a mené au second avertissement synonyme d'expulsion.

Mais j'ai remarqué une grande solidarité qui nous a permis de faire face et de faire derrière une bonne partie.

Nous ferons face à la Guinée en finale, un match qui sera différent de la rencontre de poule que nous avons gagnée. La finale, ce sera un autre match et nous allons nous donner les moyens de la remporter.

Afrique

Coupe du monde U20 - Les Sénégalais qualifiés en huitièmes de finale

L'équipe de football du Sénégal des moins de 20 ans (U20) s'est qualifiée pour les… Plus »

Copyright © 2019 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.