Guinée: Des mineurs interpellés pour avoir pris l'habitude de délester un secteur d'électricité

Trois enfants, dont l'aîné n'a que quinze ans ont été interpellés dans la nuit du mercredi, pour cause, ils avaient pris l'habitude de jouer avec le matériel de la guinéenne d'électricité en Sélestat le secteur Ndiolou proche de leurs domiciles.

Un détenteur de café riverain les ayant vu agir a poursuivi et rattrapé le groupe avant de le remettre aux mains du directeur technique de l'agence locale de EDG.

Questionné sur ce manège, le plus grand des enfants a déclaré :

<< C'est la manche de la chemise qui s'était accrochée à une tige métallique, quand j'ai voulu la décrocher, le courant s'est coupé et nous avons fui parce que nous avions pris peur.>>

Les trois enfants ont ensuite été déposés au P.A situé au siège de la guinéenne d'électricité et a dû y passer la nuit.

Cependant, Mr Dieng directeur technique de EDG a tenu à rappeler qu' aucun citoyen ne doit jouer avec l'équipement de son service avant d'estimer attendre de se mettre en contact avec la commune pour toute suite à donner à l'affaire.

Autre chose déplorable, depuis l'interpellation de ces gosses, pas un de leurs parents ne s'est manifesté pour chercher au moyen à savoir, ce qu'il était advenu d'eux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.