Angola: La malaria représente 20% des cas d'hospitalisation en Angola

Luanda — 20 pour cent de cas d'hospitalisation et 40 pour cent de cas de morts périnatales qui surviennent en Angola sont dûs à la malaria, a fait savoir jeudi à Luanda le secrétaire d'Etat à la Santé publique.

Citant les données officielles du ministère de la Santé, José Vieira Dias da Cunha a souligné qu'en 2018, le pays avait enregistré plus de 2,5 millions de cas de paludisme et trois mille 364 décès.

Cette maladie parasitaire est aussi l'une des principales causes de manque de poids physique chez beaucoup de nouveaux nés et de l'anémie chez les femmes enceintes, a expliqué le dirigeant, à l'occasion de la Journée Mondiale de Lutte contre le Paludisme.

La malaria représente également près de 35 pour cent de demandes des soins curatifs et 25 pour cent de cas de mortalité maternelle, a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.