Sénégal: Célébration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme - «Zero palu ! je m'engage»

Dépistage du paludisme

La journée mondiale de lutte contre le paludisme a été célébré hier, jeudi 24 avril, sous le thème « Zéro palu ! Je m'engage ». A cette occasion, l'organisation mondiale de la santé est revenue sur les résultats significatifs obtenus en matière de réduction des cas de paludisme entre 2015 et 2017, qui révèlent désormais une stagnation de la maladie.

L'incidence du paludisme, au niveau mondial a reculé entre 2010 et 2017, passant de 72 cas pour 1000 habitants exposés au risque de paludisme à 59 cas pour 1000, soit une baisse de 18% en valeur absolue. Ces chiffres sont publiés par l'Oms dans son dernier rapport sur le paludisme en 2017, qui souligne au passage que le nombre de cas pour 1000 habitants exposés a stagné à 59 cas ces 3 dernières années. Ce même rapport révèle qu'au niveau mondial, le nombre de cas de paludisme est estimé à 219 millions en 2017, contre 239 millions en 2010, et 217 millions en 2016. Des chiffrent qui montrent une baisse du taux de prévalence de la maladie, à l'échelle mondiale. Même si les estimations du nombre de cas de paludisme pour 2017, lit-on toujours dans le même rapport, sont en baisse de 20 millions par rapport en 2010, les données pour la période 2015-2017 mettent en évidence l'absence de progrès significatifs par rapport à cet indicateur.

92% DES CAS SONT ENREGISTRES DANS LES REGIONS D'AFRIQUE

Le taux de prévalence de la maladie est plus élevé dans les régions africaines qui enregistrent 92% des cas, suivi de la région Asie du Sud-est avec 5% et de la région méditerranéenne orientale avec 2%. Quinze pays d'Afrique subsaharienne et l'Inde ont concentré quasiment 80% du nombre total de cas de paludisme dans le monde, révèle le rapport de l'Oms. Qui soutient que 5 parmi ces 15 pays, ont enregistré prés de la moitié des cas. Il s'agit du Nigéria avec 25%, de la République démocratique du Congo avec 11%, du Mozambique avec 5%, de l'Inde et de l'Ouganda qui enregistrent respectivement chacun 4%.

MORTALITE ASSOCIEE

Au niveau mondial, le nombre de décès dus au paludisme a été estimé à 435.000 en 2017, contre 451.000 en 2016 et 607.000 en 2010. Les enfants de moins de cinq ans sont les plus vulnérables face au paludisme. En effet le rapport de l'Oms révèle qu'en 2017, l'Afrique a représenté 88% des 172.000 décès liés à la maladie en moins par rapport à 2010. Prés de 80% des décès dus au paludisme dans le monde en 2017, ont été concentré dans 17 pays de la région Afrique et de l'Inde. Sept de ces pays représentent 53% des décès associés. Il s'agit du Nigéria 19%, de la république démocratique du Congo 11%, le Burkina Faso 6%, la République-Unie de Tanzanie 5%, la Sierra Léone 4% et l'Inde 4%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.