26 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Journées nationales des zones industrielles - Souleymane Diarrassouba appelle les Ivoiriens à s'intéresser à l'industrie

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des Pme, Souleymane Diarrassouba, invite les investisseurs nationaux à prendre une part active dans l'industrialisation du pays.

Il a lancé cet appel lors du lancement des Journées nationales de développement des zones industrielles le jeudi 25 avril, à la zone industrielle de Pk 24. « L'industrialisation est une réalité dans notre pays. C'est le chemin choisi par le Président de la République Alassane Ouattara pour que notre pays soit moderne. C'est vrai, l'impact peut ne pas être perceptible tout de suite. Mais, c'est un processus qui va permettre à la Côte d'Ivoire d'améliorer son taux de croissance », a-t-il fait savoir.

C'est pourquoi, M. Diarrassouba a demandé nationaux d'investir en Côte d'Ivoire pour ainsi offrir des emplois aux jeunes. « Nous encourageons les nationaux à s'intéresser à l'industrie. Aussi nous appelons les investisseurs internationaux à venir investir en Côte d'Ivoire. Des zones industrielles sont faites pour eux », a-t-il lancé, avant d'encourager les institutions bancaires à soutenir ceux qui veulent investir. « Nous encourageons les systèmes bancaires à soutenir notre industrialisation », a-t-il exhorté.

« 36 milliards de Fcfa au total dont 24 pour la zone industrielle de Yopougon et 12 milliards pour celle de Pk 24 (zone industrielle d'Akoupé Zeudji) sont dégagés par l'État pour financer des infrastructures industrielles de ces deux zones », a indiqué le ministre. Et d'ajouter: « Les travaux d'assainissement des zones de Koumassi et de Vridi seront lancés dans les prochains mois. »

« La première phase d'aménagement de la zone industrielle de Yopougon est terminée. Elle a coûté 24 milliards. Elle a consisté à bitumer toutes les voies de la zone, à créer de nouvelles voies, à la canalisation et autres travaux d'assainissement », a expliqué Youssouf Ouattara, directeur général de l'Agence de gestion et de développement des infrastructures industrielles (Agedi). Et de poursuivre pour dire que la phase 2 qui va coûter 1 milliard débutera bientôt. « Cette étape va consister à la construction de restaurants modernes, à la construction d'une clôture sécurisée avec une installation d'un système de contrôle », a-t-il souligné.

Environ 150 personnes venues d'Afrique participent à ces journées organisées par le Fonds de développement des infrastructures industrielles (Fodi), en collaboration avec l'Agence de gestion et de développement des infrastructures industrielles (Agedi), sous l'égide du ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des Pme.

L'objectif recherché est de communiquer et de sensibiliser les acteurs aux textes et réglementation en vigueur. Ce, en vue de l'implantation d'unités industrielles et la mobilisation des ressources pour le développement des zones industrielles en Côte d'Ivoire. La journée du 25 avril a consisté à la visite des zones industrielles de Yopougon et d'Akoupé Zeudji au Pk 24. Ce 26 avril, un atelier sur le thème: « Développement des zones industrielles en Côte d'Ivoire », a lieu au Pullman Hôtel, Abidjan-Plateau.

Cote d'Ivoire

Un nouveau code pour reboiser et encadrer l'agroforestière

La Côte d'Ivoire vient d'adopter un nouveau code forestier, un arsenal destiné à reboiser un pays… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.