Ile Maurice: Patrick Hofman autorisé à se marier - «Incroyable mais vrai !»

«C'est une bataille de gagner. Nous sommes contents et surtout soulagés», a déclaré brièvement Isabelle l'Olive à l'express, hier. Elle, c'est la compagne de l'ancien commandant de bord d'Air Mauritius Patrick Hofman. Tous deux ont vécu ces trois derniers mois dans le flou. Cela, depuis que leur demande pour se marier civilement a été refusée dans un premier temps par le bureau du Premier ministre (PMO).

Mais hier, une bonne nouvelle les attendait : «Incroyable mais vrai !», a réagi Isabelle l'Olive, à la sortie du bureau de l'état civil à Port-Louis, dans l'après-midi. La compagne du Belge Patrick Hofman, avait rendez-vous avec des représentants du bureau du Premier ministre au sujet de sa demande de mariage civil. Une convocation qui intervient plus de trois mois après que le PMO, à travers la Civil Status Division, a rejeté la publication des bans de son mariage avec Patrick Hofman.

Lors de cette réunion à l'état civil, cette dernière était accompagnée de ses avocates Narghis Bundhun, Anna Ganoo et Marylou Subramanien. Isabelle l'Olive a été agréablement surprise lorsqu'elle a été informée en présence d'une avocate du parquet que le bureau du Premier ministre n'avait plus d'objection à ce qu'elle se marie civilement avec Patrick Hofman. L'heureux événement a aussitôt été fixé au 2 mai.

Le couple qui est ensemble depuis 13 ans a également juré un affidavit de vie commune, il y a de nombreuses années. Le couple avait formulé une demande le 26 décembre 2018 pour se marier civilement. En janvier, il avait reçu une lettre du bureau du Premier ministre faisant état de l'objection des autorités à ce mariage. «You are trying to marry a citizen of Mauritius for the sole purpose to automatically acquire the status of resident», avait écrit le PMO dans sa lettre d'objection.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.