26 Avril 2019

Burkina Faso: Les syndicats de l'éducation décident de boycotter la finalisation de l'année scolaire en cours

Photo: RFI
Localisation de Maytagou, au Burkina Faso.

Concrètement, à partir de ce 26 avril 2019, les syndicats ont invité les enseignants du public et du privé à mettre fin à toute forme d'évaluation, à tout processus de composition au primaire, au calcul des moyennes du 3e trimestre, au remplissage des bulletins de fin d'année, à la tenue des conseils de fin d'année scolaire, à la transmission de toute note d'évaluation et à la transmission du courrier administratif.

Outre cela, la CNSE invite ses membres à observer à compter du 2 mai 2019, un sit-in tous les jours de 7 h 30 à 11 h 30.

Par ces actions, la CNSE exige du gouvernement, d'ici fin mai 2019, la prise du décret sur le statut valorisant, la correction de l'ensemble des indemnités et de la bonification, l'octroi du Kit pédagogique et le règlement définitif du dossier des personnels des ex-garderies populaires.

Après plusieurs mois de crise en 2017, le gouvernement et la CNSE avaient signé un accord en janvier 2018. Les syndicats reprochent au gouvernement un manque de volonté dans la concrétisation dudit accord. Ils avaient observé le 18 avril dernier une grève sur toute l'étendue du territoire national pour interpeller à nouveau le gouvernement sur le respect de ses engagements.

Burkina Faso

Radicalisation - Eviter à tout prix que les jeunes se lancent dans la gueule du loup

Les faits sont établis et constants. De plus en plus de jeunes Burkinabè rejoignent les groupes… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.