28 Avril 2019

Burkina Faso: Kundé d'or 2019 - 9 ans après, Floby revient

Les lauréats des 19e Kundé, les trophées de la musique au Burkina Faso, sont connus. Ils ont été révélés au cours d'un dîner de gala le vendredi 26 avril 2019 au palais des Sports de Ouaga 2000.

Un rendez-vous haut en couleur placé sous la présidence de Sika Kaboré, épouse du chef de l'Etat, représentée par celle du PM, Clémentine Dabiré. Le public et le jury ont porté leur choix sur Floby, faisant de lui le Kundé d'or de la présente édition après son premier sacre 9 ans plus tôt.

Pari tenu pour Jah Press et ses collaborateurs du Commissariat général des Kundé. Le rendez-vous a eu lieu comme prévu. C'est un palais des Sports plein comme un œuf qui a abrité l'évènement culturel d'envergure nationale et même internationale. L'ambiance était magique en cette soirée de vendredi.

Les tables dressées pour la circonstance et joliment décorées ont été vite occupées par de nombreux mélomanes impatients. Ils n'ont pas hésité à débourser les 50 000 F CFA de droit d'entrée.

Le service traiteur, au four et au moulin, avait déjà commencé sa part du boulot, et les palais exercés s'attelaient à apprécier ce que les cuistots leur avaient proposé comme menu unique en entrée, plat chaud et dessert.

A exactement 21 h 42 mn, la montée sur scène de Marie Gayérie, l'artiste burkinabè nominée dans la catégorie musique traditionnelle, sonnait véritablement le début de la fête, en même temps qu'elle campait le décor de ce qui serait la suite de la rencontre festive.

Les choses sont allées très vite avec la prestation d'autres célébrités, et au passage la remise de Kundé d'honneur à certaines sommités de la culture nationale et étrangère comme To Finley, le producteur burkinabè Moussa Joseph Ouédraogo dit CVD et le promoteur Koudbi Koala des Nuits atypiques de Koudougou.

Le public a aussi pu savourer quelques grands succès de la cantatrice à la voix mélodieuse Kiri Kanta du Bénin, d'Ami Koïta du Mali en invitée surprise,du célèbre guitariste malgache de notoriété mondiale Freddy de Majunga,d'Ibambi Okombi Rogatien, plus connu sous son nom d'artiste deRoga Roga, et de ses compagnons de charme de la RDC.

Des références en plus desquelles Kiff No beat, Rocky Gold, Magic Diezel... , ont également apporté leur touche à la soirée.

L'apothéose, peut-on dire, fut assurée par Bebi Philip et surtout l'actuelle coqueluche de la musique ivoirienne, Yobo Constant Joël, alias Kerozen DJ, qui a eu le mérite de soulever avec ses titres phares du moment (« Mon heure a sonné », « Ça est dans ta main », « La victoire ») le palais des Sports qui en redemandait.

Avant tout cela, entre les speechs des partenaires, une séquence d'humour avec Philo, un défilé de mode et les messages alternés des trois nominés pour le Graal (Nabalüm, Floby, Maï Lingani), les mélomanes ont progressivement découvert les lauréats des prix spéciaux et des différents Kundé dans les principales catégories.

La consécration a été pour Florent Bélemgnegré, dit Floby, « le papa des orphelins », quadruple lauréat : Kundé de la meilleure chanson moderne d'inspiration traditionnelle avec son titre Weedo, Kundé de l'artiste le plus joué en discothèque, vainqueur du vote du public et finalement Kundé d'or 2019.

Pour toutes ses distinctions, l'auteur de « Rosine », la composition qui l'a révélé au grand public, se retrouve avec des prix en nature et en espèces dont un billet d'avion Air France Ouaga-Paris Ouaga, un week-end en duo à l'Hôtel Laïco de Ouaga 2000, un chèque d'un million cinq cent mille F CFA offert par le Commissariat général des Kundé, un an de connexion à Internet et des gadgets, offre d'Orange Burkina...

Le patron de l'évènement, Salfo Soré (Jah Press), a marqué sa satisfaction quant à la tenue effective de la 19e édition des Kundé, non sans évoquer les difficultés de parcours qui pourraient, à la longue, l'amener à se retirer après l'édition de l'année prochaine.

On n'en est pas encore là, et l'espoir faisant vivre, il espère des jours meilleurs pour le rendez-vous annuel de la musique au Burkina.

La soirée s'est poursuivie à la boîte de nuit «Le Masque », sise à Ouaga 2000. Le lendemain samedi, un concert a réuni toutes les grosses pointures, invitées à l'«After Kundé», toujours au palais des Sports. Rendez-vous est pris pour la 20e édition, si Dieu le veut, le 24 avril 2020.

Burkina Faso

Dialogue politique national - Un petit pas vers la réconciliation nationale

Ils ont tenu dans les délais. Et, fait rarissime, sans que grand-chose, ou rien filtre de cette rencontre. Sans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.