Burkina Faso: Attaque terroriste dans le Koulpelgo - 5 enseignants assassinés

Photo: RFI
Localisation de Maytagou, au Burkina Faso.

Le vendredi 26 avril 2019, aux environs de 17h, cinq enseignants de l'école primaire publique Maitagou, de la CEB de Comin-Yanga, province du Koulpelgo, ont été lâchement assassinés par des individus armés.

Il s'agit de Bancé Désiré, de Sandwidi Dieudonné, de Sabdano Pakiemdan de l'école classique ainsi que de Yougbaré Alassane et de Bouda Hamad du Centre à passerelle.

En cette douloureuse circonstance, le ministre de l'Education nationale, de l'Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales présente, au nom du gouvernement, ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et aux acteurs de l'Education.

En collaboration avec les Forces de défense et de sécurité, les dispositions sont prises pour le rapatriement des corps au Centre hospitalier régional de Tenkodogo suivi de l'inhumation dans les meilleurs délais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.