Afrique: CAN U17 - Angola-Nigeria était la "véritable finale" (coach Angola)

Dar-Es-Salam — L'entraineur des U17 angolais, Pedro Soares Gonçalves, considère le match de classement remporté samedi par ses protégés aux dépens du Nigéria (2-1) comme la véritable finale de la compétition gagnée dimanche par le Cameroun.

"La véritable finale, c'était ce soir", a-t-il réagi après la victoire de son équipe sur le Nigeria.

L'entraineur portugais de l'Angola, apportait notamment son commentaire au sujet de supposées fraudes sur l'âge ayant d'une certaine manière pollué l'atmosphère de la 13ème édition de la Coupe d'Afrique des nations des moins de 17 ans.

Des joueurs des équipes du Cameroun et de la Guinée (adversaires de la finale) avaient été exclus au début de la compétition après avoir passé des tests d'imagerie par résonnance magnétique (IRM) initiés par la Confédération africaine de football (CAF) pour combattre la fraude sur l'âge des joueurs.

En tout, six joueurs du Cameroun, deux de la Tanzanie et un de la Guinée ont été exclus de la CAN de la catégorie organisée en Tanzanie (14 au 28 avril) après avoir passé des tests d'IRM.

Les sélectionneurs du Maroc et de la Guinée avaient, à l'issue de la première journée de la compétition, émis des doutes sur la fiabilité des résultats des tests d'IRM fait sur certains joueurs de l'équipe du Cameroun.

L'instance dirigeante du football africain a dans la foulée rejeté une demande de disqualification de la Guinée introduite par le Sénégal. Les U17 guinéens étaient auparavant sortis victorieux de leur confrontation avec les Lionceaux en match comptant pour la dernière journée des phases de poules.

La Fédération sénégalaise de football a d'ailleurs saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour obtenir gain de cause, alors que le Nigéria a introduit une réserve contre la même équipe du Syli de Guinée.

"Les joueurs du Cameroun sont tellement puissants, tellement forts sur le plan athlétique que cela peut intimider un jeune footballeur", a dit le coach Pedro Gonçalves Soares évoquant aussi la grande maturité de l'équipe camerounaise qui l'a sorti en demi-finale aux tirs au but (3-4).

"En U17, la victoire est importante mais l'essentiel à mon avis c'est de faire progresser ces jeunes footballeurs pour qu'ils puissent devenir la relève dans les années à venir", a-t-il indiqué saluant la performance réussie par son équipe à la CAN U17.

"On peut être fiers de cette 3-ème place dans une compétition très relevée où mes joueurs ont montré qu'ils avaient du talent et du caractère. L'Angola tient actuellement une belle relève", a-t-il par ailleurs ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.