29 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Journées promotionnelles des zones industrielles - Le pays met le cap sur l'émergence par l'industrialisation

"L'industrialisation est le chemin choisi par le président de la République pour conduire la Côte d'Ivoire à l'émergence à l'horizon 2020 ». Ces mots, le ministre du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des Pme, Souleymane Diarrassouba, les a prononcés, jeudi dernier à la fin de la visite de la Zone industrielle de Yopougon et d'Akoupé Zeudji Pk 24.

Cela, dans le cadre des journées promotionnelles des Zones industrielles. Expliquant la clairevision du président de la République, Alassane Ouattara, le ministre Diarrassouba a expliqué que l'industrialisation doit être l'un des maillons essentiels du développement de la Côte d'Ivoire pour parvenir à l'émergence à l'horizon 2020.

Et pour cela, selon ses dires, l'Etat, en créant des structures telles que le Fonds de développement des infrastructures industrielles (Fodi) en collaboration avec l'Agence de gestion et de développement des infrastructures industrielles (Agedi), entend ainsi « donner un véritable coup d'accélérateur au développement industriel pour offrir des emplois à la jeunesse ivoirienne ».

Bien avant le ministre, Félix Blé, directeur général du Fodi, a présenté et expliqué l'apport de sa structure dans le financement des travaux réalisés (à hauteur de 30 milliards en 2015 et 85 milliards en 2018) dans la zone industrielle de Yopougon et d'Akoupé Zeudji-Pk 24, celles des autres quartiers, Koumassi, Vridi et l'intérieur du pays, de sorte à « les mettre aux normes internationales ».

Quant à Youssouf Ouattara, directeur général de l'Agedi, il a fait la cartographie des investissements faits afin de moderniser toutes les zones industrielles de Côte d'Ivoire.

Selon les statistiques présentées, la Zone industrielle de Yopougon et d'Akoupé-Zeudji-Pk 24, l'une des plus modernes de l'Afrique-subsaharienne, s'étend sur 94 hectares et abrite 73 entreprises dont une dizaine tourne à plein régime.

Tout cela, in fine, vise à porter la contribution de l'industrie à 40% du produit intérieur brut (Pib) à l'horizon 2020.

Il est donc de notoriété que ces journées promotionnelles sont l'occasion idoine de porter à la connaissance des acteurs du secteur industriel les textes et règlementations en vigueur, en vue de l'implantation d'unités industrielles et sur l'importance de la mobilisation des ressources pour le développement des zones industrielles en Côte d'Ivoire.

Pour la deuxième journée de vendredi, plusieurs panels étaient au menu tels que : « Procédure d'attribution de lots industriels et de cession d'impenses » ; « Quel cadre juridique pour une gestion efficiente des zones industrielles ? ».

Cote d'Ivoire

Un nouveau code pour reboiser et encadrer l'agroforestière

La Côte d'Ivoire vient d'adopter un nouveau code forestier, un arsenal destiné à reboiser un pays… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.