Centrafrique: L'Envoyée de l'ONU pour les enfants et les conflits armés en mission dans le pays

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour les enfants et les conflits armés, Virginia Gamba, a entamé mardi à Bangui une mission de six jours en République centrafricaine (RCA).

La mission de la Représentante spéciale est organisée en étroite coopération avec la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Au cours de sa mission, Mme Gamba participera au lancement en RCA de sa nouvelle initiative intitulée AGIR pour protéger les enfants affectés par les conflits. La Représentante spéciale effectuera également une mission sur le terrain à l'extérieur de la capitale centrafricaine pour rencontrer des enfants libérés par des groupes armés recevant des services de réintégration, ainsi que pour constater le travail des acteurs de la protection de l'enfance.

« Il y a beaucoup de progrès ici avec la loi de protection des enfants et aussi avec le système judiciaire pour prévenir les violations contre les enfants », a dit la Représentante spéciale au micro de Guira FM - la radio de la MINUSCA.

Mme Gamba a indiqué qu'il était important pour elle « de parler avec les jeunes et les victimes de la souffrance, particulièrement avec les enfants et de voir ce que l'on peut faire pour les sortir d'une situation critique et les aider à réintégrer la société ».

La Représentante spéciale a rencontré le Président centrafricain, Faustin Archange Touadéra. Elle doit également rencontrer des membres du gouvernement, de la communauté diplomatique, des partenaires des Nations Unies et de la société civile pour évaluer l'impact du conflit sur les enfants et promouvoir le renforcement des mécanismes de protection de l'enfance dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord de paix signé le 6 février dernier.

Le 18 février dernier, la Directrice exécutive de l'UNICEF, Henrietta Fore, avait appelé les parties centrafricaines à traduire l'accord de paix en action concrètes pour les enfants. « Pendant trop longtemps, la violence, l'instabilité et le sous-développement chronique ont dévasté la vie des enfants en République centrafricaine. Les deux tiers des enfants ont besoin d'une aide humanitaire, un enfant sur quatre est déplacé ou vit en tant que réfugié et des millions sont déscolarisés, mal nourris et exposés aux maladies, aux abus et à l'exploitation », avait alors rappelé Mme Fore.

Le mandat de la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour les enfants et les conflits armés couvre 20 pays dont sept pays en Afrique subsaharienne (RCA, République démocratique du Congo, Mali, Nigéria, Somalie, Soudan et Soudan du Sud).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.