Congo-Kinshasa: Une plainte contre Martin Fayulu pour « incitation à la haine ethnique et crime de génocide »

Le procureur général près la Cour de cassation, Flory Kabange Numbi, affirme avoir demandé à la Police nationale congolaise (PNC), d'ouvrir une enquête consécutive à une plainte contre l'opposant Martin FAYULU. Il l'a dit mardi 30 avril à Radio Okapi.

En effet, dans sa lettre du mardi 23 avril dernier, Flory Kabange Numbi, indique que le parquet général a été saisi, depuis le 18 février, d'une plainte de la part d'un certain Jean-Claude Ngoy Lufuluabo.

Il accuse Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018, notamment « d'incitation à la haine ethnique, pillage, atteinte aux droits garantis et crime de génocide ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.