Seychelles: Le président Faure annonce une hausse de près de 10 % du salaire minimum aux Seychelles en 2020

Le président des Seychelles Danny Faure a annoncé plusieurs mesures pour les travailleurs seychellois à l'occasion du 1er mai.

Lors d'une allocution télévisée le chef de l'État seychellois a annoncé qu'à partir du 1er janvier 2020, le salaire minimum allait augmenter de près de 10 %, passant de 5 303,70 à 5 804 roupies (360€).

« Cette décision est prise conformément à la politique de mon administration visant à aider ceux qui gagnent des salaires moins élevés dans le secteur privé et à empêcher les travailleurs qui gagnent un salaire minimum de tomber dans la pauvreté» a dit Faure.

Il a aussi décidé d'augmenter le nombre de jours de congé payé passant de 21 à 24 jours, cette mesure prendra effet en janvier 2020.

Par contre, le nombre de congés maladies, autorisé sans affecter un salarié, sera réduit de 30 à 21 jours.

« Il y a de l'abus dans les congés maladie sur le lieu de travail. Cela affecte la productivité et représente, un défi pour les employeurs » a dit Faure.

« Les Seychelles continuent de se développer. Les travailleurs seychellois continuent de contribuer. Nous restons un pays stable, un pays pacifique. Aujourd'hui, je salue votre détermination et votre travail acharné » a dit Faure .

Les Seychelles se joignent à de nombreux pays à travers le monde pour célébrer le 1er mai comme la fête des travailleurs.

A travers le pays les entreprises organisent des pique-niques pour les travailleurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.