2 Mai 2019

Congo-Brazzaville: Les conditions de détention d'un opposant dénoncées par ses avocats

Au Congo-Brazzaville, les avocats de l'opposant Jean-Marie Michel Mokoko dénoncent un durcissement de ses conditions de détention. Ses avocats ne sont plus autorisés à rendre visite au général depuis dix jours.

Ils assurent pourtant être munis des permis de visite qui devraient leur donner accès à la maison d'arrêt de Brazzaville. Le général, qui avait annoncé son intention de briguer la présidence en 2016, a été condamné, l'an dernier, à vingt ans de réclusion criminelle pour atteinte à la sécurité intérieure de l'État.

Maître Norbert Tricaud est l'un de ses conseillers ; il répond aux questions de RFI.

Condamné, il n'a plus droit à l'assistance des avocats.

Congo-Brazzaville

Au pays, les épreuves du baccalauréat ont commencé

74 216 candidats de différentes séries, répartis dans près de 200 centres ont… Plus »

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.