Burkina Faso: Communiqué de presse

communiqué de presse

Ce mercredi 1er mai 2019, le Burkina Faso et le reste du monde commémorent la Journée internationale du Travail. En ce jour où le labeur et la sueur sont célébrés, l'UPC voudrait rendre un vibrant hommage à l'ensemble des travailleurs du Burkina Faso.

Notre parti a une pensée toute particulière à l'endroit de tous les travailleurs tués, attaqués ou menacés pendant qu'ils accomplissaient leurs nobles missions.

Qu'ils soient du public ou du privé, des villes ou des campagnes, nos vaillants travailleurs participent, pierre après pierre, à l'édification de notre maison commune qu'est le Burkina Faso.

La Fête du travail se tient cette année dans des conditions de luttes historiques et légitimes des syndicats, pour l'amélioration des conditions de vie et de travail de leurs membres. L'UPC réitère son soutien entier à ces organisations, et exhorte le Gouvernement à trouver diligemment des solutions idoines aux différentes revendications.

Enfin, la commémoration du 1er mai a lieu cette année, au moment où notre jeunesse est plus que jamais en proie au chômage. L'urgence, c'est de permettre à cette jeunesse de s'auto-employer et d'employer d'autres concitoyens.

L'extrémisme violent se nourrit du désespoir des jeunes. Il nous faut lui priver d'argument.

A toutes et à tous, aux Burkinabè et aux amis du Burkina Faso, l'UPC souhaite une belle Fête du Travail.

Ouagadougou, le 1er mai 2019

Pour le Bureau Politique Nationale de l'UPC,

Le Secrétaire Général National,

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.