2 Mai 2019

Angola: La Toyota ouvre de nouveaux investissements au pays

Luanda — Le président groupe japonais Toyota Tsusho Corporation, Ichiro Kashitani, a exprimé jeudi son intérêt pour l'ouverture de l'investissement à d'autres secteurs de l'économie angolaise.

Le responsable de l'un des plus grands constructeurs automobiles du monde a fait cette révélation à l'issue d'une audience que lui concédée le Président de la République, João Lourenço.

Il a expliqué que le groupe Toyota souhaitait contribuer à la croissance de l'Angola, non seulement dans le secteur de l'automobile, mais aussi dans les domaines des infrastructures et de l'énergie, outre explorer d'autres possibilités permettant aux entreprises japonaises d'apporter de nouvelles technologies pour le développement intégral de pays.

Ichiro Kashitani a ajouté que cet intérêt concernait non seulement le développement du secteur entrepreneurial, mais également les ressources humaines, en particulier dans la formation multidisciplinaire.

Il a souligné que l'entretien avec le Président de la République, João Lourenço, a été très productif et fructueux, dans la mesure où il a été abordé des questions liées aux importantes opportunités offertes par l'Angola.

En ce qui concerne le secteur automobile, il a annoncé que la Toyota étudiait la possibilité d'étendre ses activités, non seulement à la zone de distribution, où elle opère déjà, mais également à un nouveau service de technologie de connexion de véhicules en Angola, pour gestion du trafic routier.

"C'est un projet qui fonctionne déjà dans d'autres pays et nous espérons avoir la possibilité de le développer en Angola et même sur le continent africain", a-t-il argumenté.

Il a informé qu'en août dernier, le Japon avait organisé à Yokohama la 7e édition de la Conférence internationale sur le développement de l'Afrique, une occasion d'explorer de nouveaux domaines d'appui au développement.

"Nous pensons que cela pourrait être une opportunité pour les industries angolaises d'explorer des questions concernant l'économie et les entreprises", a-t-il dit.

Pour le président de la Toyota Tsusho Corporation, sa mission en Angola consiste également à visiter le projet de réhabilitation du port de Namibe, dans le sud de l'Angola.

Le projet est évalué à 600 millions de dollars et est soutenu et financé par le Gouvernement du Japon.

Angola

La BM ouvre un bureau à Luanda pour financer le Tourisme en pays

Un bureau de la Banque Mondiale, destiné à financer des investissements privés dans le secteur du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.