Guinée: Kindia - La mairie interdit une manifestation projetée par le front anti-3e mandat

Photo: Le Pays
Photo d'illustration

Après Pita et Kankan, une manifestation des opposants à une éventuelle modification de la Constitution guinéenne afin de permettre à l'actuel chef de l'État guinéen de briguer un troisième mandat vient d'être interdite par la mairie de la ville de Kindia.

L'antenne locale du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) avait appelé ses partisans à une forte mobilisation au stade Fodé Fissa ce samedi 4 mai 2019 pour dire non à un troisième mandat pour Alpha Condé.

Dans un courrier adressé aux organisateurs, les autorités communales indiquent que le président Alpha Condé arrive le même jour dans la localité pour procéder à la pose de la première pierre des infrastructures qui seront réalisées dans le cadre du 61ème anniversaire de l'indépendance de la Guinée.

Reste à savoir si les partisans du FNDC vont se plier à cette décision de la mairie de Kindia.

Le 30 avril dernier, une manifestation du FNDC avait été empêchée dans la commune urbaine de Kankan. Des partisans du front avaient été tabassés et mis aux arrêts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.