Angola: Les exportations d'éthanol pourraient atteindre 3,5 millions de dollars

Cacuso — Trois millions et demi de dollars est le montant que l'entreprise de Bioénergie angolaise (Biocom) envisage d'encaisser cette année en exportant d'éthanol hydraté vers les républiques de France et de Suisse.

L'exportation d'éthanol hydraté d'Angola vers l'Europe, dont la première expédition aura lieu le 13 mai, découle d'un contrat signé l'année dernière (2018) entre Biocom et les sociétés Ryssow (Suisse) et Alcotra SAS (France), selon le directeur de Biocom chargé du commerce et de la communication, Fernandes Koch.

Le responsable qui a pris la parole au début de la campagne agricole de 2019 a déclaré que Biocom entre dans l'histoire en tant que première société angolaise à exporter 8500 mètres cubes d'éthanol hydraté.

D'autre part, il a souligné que Biocom produira 50% d'éthanol pour approvisionner le marché national.

Fernandes Koch a annoncé que Biocom produirait cette année 110 mille tonnes de sucre, 20 mille mètres cubes d'éthanol neutre et 60 mille mégawatts d'électricité renouvelable.

Dans le cadre de ses activités d'exportation, Biocom a fourni au pays une économie de plus de 170 millions de dollars depuis le début, en substituant les importations de sucre et d'éthanol.

Biocom prévoit pour l'année 2019 une économie de devises de l'ordre de 80 millions de dollars.

La société espère collecter cette année un million cinquante mille tonnes de canne à sucre, plantées sur une superficie de 25 000 hectares.

En 2018, Biocom a produit environ 70 000 tonnes de sucre, 17 000 mètres cubes d'éthanol hydraté et 27 000 mégawatts d'énergie électrique.

Biocom emploie actuellement 2 500 personnes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.